Cet article date de plus de 6 ans

L'électrosensibilité : un phénomène en expansion

De plus en plus de personnes se déclarent électrosensibles : elles souffrent de la multiplication des ondes présentes dans l'environnement. C'est le cas d'Elisabeth Dandrieux qui mène campagne pour lutter contre la multiplication des champs électromagnétiques.
Elisabeth Dandrieux mène campagne pour lutter contre la prolifération des champs électromagnétiques
Elisabeth Dandrieux mène campagne pour lutter contre la prolifération des champs électromagnétiques © France 3 Limousin
C'est un problème de santé qui pourrait prendre de l'ampleur dans les années à venir. De plus en plus de personnes se déclarent électrosensibles, c'est-à-dire sujettes à des problèmes de santé (bourdonnements, picotements), lorsqu'elles sont exposées, longtemps, à des champs électromagnétiques. 

Elisabeth Dandrieux, habitante du quartier de Val de l'Aurence, à Limoges (Haute-Vienne), en est victime. Elle a décidé de mener une campagne afin de lutter contre la multiplication des ondes électromagnétiques en ville. Elle accuse notamment l'antenne Wi-Fi et le transformateur électrique de son immeuble d'être les causes de sa maladie.

Les scientifiques sceptiques


Pourtant les spécialistes du laboratoire Xlim, basé à Limoges, réfutent cette hypothèse. Ils testent les niveaux d'exposition aux ondes électromagnétiques dans des conditions extrêmes et n'ont pas constaté de dangers pour la santé.

Malgré cela, Elisabeth Dandrieux réclame l'instauration de protections contre les ondes et la mise en place de zones blanches, ce qui est déjà le cas dans certains pays comme la Suède.

VIDEO - L'électrosensibilité :  un phénomène en expansion

Lieu : Limoges

Intervenants :

1- Elisabeth Dandrieux
2- Philippe Leveque, chercheur au laboratoire Xlim

durée de la vidéo: 02 min 04
L'électrosensibilité : un phénomène en expansion


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société