Cet article date de plus de 5 ans

L'Europe ne financera pas la LGV Poitiers-Limoges

La commission européenne a décidé de ne pas accorder de crédit, dans les cinq années qui viennent, pour la construction de la ligne à grande vitesse entre Poitiers et Limoges . La LGV n'apparaît pas dans le cadre du MIE, le mécanisme pour l'interconnexion en Europe.
© MaxPPP
L'Europe semblait le dernier recours pour les élus du Limousin et les partisans de la LGV pour obtenir un financement et lancer les études.
Jusqu'en 2020, l'Union Européenne va doter le MIE d'un budget de 24,05 milliards d'euros qui a retenu des projets à travers toute l'Europe mais la LGV Poitiers-Limoges a été écartée de cette sélection. La priorité a été donnée à des projets présentant une grande valeur ajoutée au niveau de l'Europe et en veillant à respecter un équilibre entre les pays et les différents modes de transport.





Poursuivre votre lecture sur ces sujets
lgv économie transports