Cet article date de plus de 4 ans

L'un des auteurs de U4, nouvelle saga littéraire pour ados en dédicace à Limoges

Présentée comme l'événement littéraire des ados de ces derniers mois, la saga U4 est une série de quatre romans écrits par quatre auteurs jeunesse reconnus pour leur travail et leurs œuvres.Vincent Villeminot, l'un d'entre eux est en dédicace mercredi 3 février dans une librairie de Limoges.

L'un des 4 exemplaires de la saga U4, dont l'auteur est en dédicace à la librairie Page et Plume
L'un des 4 exemplaires de la saga U4, dont l'auteur est en dédicace à la librairie Page et Plume © Edition Syros / Nathan
C'est la nouvelle saga pour ados qui cartonne: "U4", soient quatre romans qui se lisent tous indépendamment, écrits de quatre points de vues très différents, à la première personne.
L'histoire est simple: tout commence au mois de novembre, en Europe. Cela fait une dizaine de jours que le virus U4 sévit. Les morts se comptent par millions… et seuls les adolescents entre 15 et 18 ans semblent y survivre (ainsi que quelques rares et riches adultes). 
A priori, les quatre personnages n’ont rien en commun : Yannis vit à Marseille, Koridwen en Bretagne, Stéphane à Lyon ou encore Jules à Paris. Et pourtant… ils jouent tous à un jeu en ligne nommé Warriors of Time. Et tous reçoivent un étrange message du jeu-vidéo qui leur annonce qu’ils peuvent peut-être empêcher la catastrophe biologique d’arriver en allant dans le passé s’ils se rendent à Paris avant le 24 décembre prochain.

Vincent Villeminot, l'un des quatre auteurs sera en rencontre-dédicace à la librairie Page et Plume de Limoges mercredi 3 février de 14h30 à 18h. Avec Yves Grevet (Méto, Nox), Florence Hinckel (#Bleue, Mémoire en mi, Hors de moi) et Carole Trébor (Nina Volkovitch), il s'est donc lancé dans cette expérience inédite de "co-écriture" qui a débuté lors d’un salon littéraire: le pari était d’écrire à quatre… pour plaisanter au début, mais le projet a très rapidement été concrétisé. Les auteurs avaient particulièrement à cœur de travailler avec leurs éditeurs respectifs à savoir Nathan et Syros, les livres sont donc coédités et paraissent sous le nom de Syros/Nathan.

UN SUCCES QUI DURE


Déjà saluée par la presse spécialisée comme Télérama, la saga connaît un beau succès, chacun des quatre romans qui constitue U4 trônant chaque semaine depuis septembre 2015 dans les 25 meilleures ventes jeunesse de Livres Hebdo. Il faut dire que le genre choisi, la dystopie (récit qui décrit un univers déshumanisé et totalitaire, dans lequel les rapports sociaux sont dominés par la technologie et la science) dans un univers post-apocalyptique séduit toujours son public, comme ce fut le cas pour les sagas Hunger Games ou Divergente, entre autres.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
littérature culture livres jeunesse société famille