La journée mondiale de lutte contre les AVC en Limousin

Chaque année, les hôpitaux du Limousin enregistrent 2400 passages de patients pour cause d'AVC. Dans notre région, l'Accident Vasculaire Cérébral est la 2ème cause de mortalité des femmes après le cancer. 

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

L'âge moyen de l'AVC est de 74 ans, mais il peut survenir bien avant. 

En 2012, 351 femmes et 243 hommes en Limousin sont décédés à cause d'un AVC. 

Un tiers des victimes d'AVC restera plus ou moins lourdement handicapé pour le reste de sa vie. 


Alors comment détecter les signes de l'AVC, comment réagir, comment prévenir cet accident vasculaire cérébral ? Francisco Macian, neurologue au CHU a répondu aux questions de Gwenola Bériou et Louis Roussel ce jeudi 29 octobre dans le journal de midi de France 3 Limousin : 

Quels sont les signes de l'AVC, quelle prise en charge médicale, comment prévenir l'AVC ? Francisco Macian, neurologue au CHU de Limoges répond à ces questions sur le plateau du JT de Midi de France 3 Limousin le jeudi 29 octobre 2015.


Différentes manifestations se sont déroulées dans la région ce jeudi 29 octobre pour informer les habitants sur l'AVC comme à Limoges où des professionnels de la santé ont répondu aux questions des passants place de la République avant une conférence-débat ce soir sur le thème "le cerveau pluriel" salle des assemblées du conseil départemental à 19 heures.