Captieux : bruits, explosions, le camp militaire du Poteau est un voisinage pas de tout repos

Plusieurs maires landais se mobilisent contre leurs voisins militaires du Camp du Poteau situé à Captieux en Gironde. Ils se sont adressés à la ministre déléguée aux Armées, Geneviève Darrieussecq, qui connaît bien ce territoire. 

Au coeur des Landes de gascogne, le camp militaire s'étend sur 1000 hectares. Quand on est civil, on ne sait ni ne voit ce qu'il s'y passe: secret défense. En revanche, on entend ! Et les exercices peuvent parfois y être très bruyants.

C'est pour cela que depuis le mois de septembre, six élus alertent sur les nuisances générées par les bombes et les vols à basse altitude. C'est le cas du maire de Luxey, Serge Sore, à l'origine de la mobilisation. C'est le bruit, important qui peut parfois être important "il faut pouvoir donner des informations aux gens qui vivent sur ce territoire".

Des réunions d'informations et des communiqués plus réguliers : c'est ce que demandent ces maires girondins et landais. Ce 29 décembre, ils recevaient ministre déléguée aux armées, Geneviève Darrieussecq, pour faire avancer le dossier.
 

Regardez le reportage de Julie Chapman et Laurent Montiel.

Captieux : bruits, explosions, le camp militaire du Poteau est un voisinage pas de tout repos

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique société armée sécurité