Cerise, l'égérie du salon de l'agriculture, est rentrée à la maison

La star du salon de l'agriculture a retrouvé sa ferme de Perquie dans les Landes après avoir voyagé toute la nuit. Elle ne sera pas menée à l'abattoir comme le craignaient certains. 6000 personnes ont en effet signé une pétition pour que la belle bazadaise soit épargnée.

Par CA

Cerise a bel et bien rempli sa mission. Celle de représenter et de promouvoir la race bazadaise auprès des parisiens. Nombreux ont été les visiteurs qui se sont pressés à prendre la pose à ses côtés pendant les dix journées de son escapade parisienne. Et parmi eux, tous les responsables politiques...

Pas étonnant qu'il y ait eu cet élan d'amour à son égard : ces six mille personnes qui ont signé pour que la vache landaise ne soit pas menée à l'abattoir après le salon. Une inquiétude qui fait sourire son propriétaire, Joël Sillac. Il assure que "Cerise continuera à faire ses petits veau". 

Et pour cause. Sa descendance vaut de l'or...

Regardez le reportage de Karim Djbali et Jean-Yves Pautrat :

Cerise, l'égérie du salon de l'agriculture, est rentrée à la maison
Après avoir roulé toute la nuit, la belle bazadaise de 800 kg qui a conquis le public parisien est de retour dans sa ferme de Perquie dans les Landes où elle est promise à la reproduction. Interviennent dans ce reportage: 1/Angélique Sillac, Propriétaire de Cerise, 2/Joël Sillac, Eleveur race Bazadaise

Sur le même sujet

Marches exploratoires sur le campus de Pessac

Près de chez vous

Les + Lus

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne