Landes : un nouveau scanner pour l'hôpital de Dax

© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine

Le centre hospitalier de Dax a installé un nouveau scanner entre ses murs, cette semaine. Plus performant et plus rapide, cet équipement modernise le service imagerie pour répondre à la hausse de l'activité dans ce secteur, notamment dans les cas d'AVC.

Par Eva Martin avec Patrick Pannier

Le nouvel appareil contribue à une prise en charge plus rapide des patients faisant des accidents vasculaires cérébraux (AVC). L'appareil peut identifier l'accident chez les personnes en phase aiguë, soit dans les six heures après le début des symptômes.


"Le scanner est une alternative pour mieux prendre en charge les patients en phase aiguë d'AVC",  assure le docteur Julien Jacquien, médecin radiologue au centre hospitalier de Dax.

Dans toute la France, les accès aux scanners sont compliqués. Grâce au nouveau scanner disponible à Dax, les médecins peuvent désormais identifier un AVC plus rapidement .

Meilleure fluidité du service


Le scanner expose peu les patients aux rayons X, et est doté d'une rapidité et d'une qualité d'image supérieure, qui permet une meilleure fluidité du service, et annonce un retour à la normale dans ce service.


Voir le reportage de France 3 Aquitaine
Landes : un nouveau scanner à l'hôpital de Dax


Un mois d'attente pour les consultations

Les délais de prise en charge sont dus au manque d'appareil disponible dans le département, ce qui rend l'accès à l'imagerie limité et long. "Nous avons un délai important de 1 mois pour des consultations externes, ce qui nécessiterait d'installer un deuxième scanner ou un deuxième IRM sur l'hôpital de Dax pour réduire ces délais.", assure Aline Gillet-Caubere, la directrice adjointe du centre hospitalier. 





Afin de moderniser les méthodes et les équipements du service imagerie de l'hôpital de Dax, le centre hospitalier a investi 2 millions d'euros de ses fonds privés. L'installation de ce nouvel appareil rend l'activité du service plus fluide et permet un accès plus libre pour les patients landais.

Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus