Grippe aviaire : une nouvelle épizootie menace-t-elle les Landes après six foyers détectés ?

Après un 6ème cas de grippe aviaire confirmé à Bergouey, le risque d'une propagation à d'autres élevages de volailles du département est-il réel ? Invitée du journal régional 12/13 mardi 22 décembre, la présidente de la Chambre d'agriculture des Landes est rassurante à ce stade.

Lors des épizooties en 2016 et 2018 dans les Landes, 30 millions de volailles avaient été abattues.
Lors des épizooties en 2016 et 2018 dans les Landes, 30 millions de volailles avaient été abattues. © France 3 Aquitaine

H5N8, c'est le nom de ce virus de grippe aviaire hautement pathogène, qui a touché six exploitations dans les Landes depuis le 8 décembre. A l'approche de Noël, le risque d'épizootie plane sur la filière avicole du département qui avait été particulièrement touchée en 2016 et 2018.

"On est inquiets, mais les cas restent isolés"

Marie Hélène Cazaubon, présidente de la Chambre d'agriculture des Landes, se dit inquiète, mais assure que pour l'instant les cas de grippe aviaire sont isolése et les volailles ont toutes été abattues dans les élevages concernés.

Il n'y a pas de lien épidémiologique entre les six foyers de grippe aviaire et c'est rassurant.

Marie-Hélène Cazaubon, présidente de la Chambre d'agriculture des Landes

Pour l'heure cela veut dire "qu'il n'y a pas de dissémination du virus dans les Landes". Pour autant, la présidente de la Chambre d'agriculture invite tous les éleveurs qui le peuvent à confiner et mettre à l'abri leurs animaux car le virus est très contagieux. 

Surveillance et vigilance

Les Landes ont déjà été durement touchés par la grippe aviaire en 2016 et 2018, 30 millions de volailles avait été abattus. Alors faut-il vacciner les élevages ? Pour Marie-Hélène Cazaubon ce n'est pas d'actualité car les consommateurs demandent "des volailles élevées le plus naturellement possible", sans médicament. Par ailleurs, "les souches de virus évoluent trop vite pour obtenir un vaccin efficace, et puis cela fermerait les portes du commerce international aux éleveurs landais", selon la présidente de la Chambre d'agriculture.

La stratégie mise en place par la filière est le zonage sur plusieurs kilomètres autour des exploitations et la surveillance sur le terrain assurée par les éleveurs eux-mêmes. Au 22 décembre, la majorité des volailles des Landes sont confinées en prévention.

[VIDEO]: Voir l'interview de Marie-Hélène Cazaubon, présidente de la Chambre d'agriculture des Landes qui était en direct dans le 12/13 du 22 décembre 2020 ►

durée de la vidéo: 02 min 48
Interview de la présidente de la Chambre d'agriculture des Landes

[VIDEO] : le point en images sur les exploitations touchées par la grippe aviaire dans les Landes mardi 22 décembre (commentaires de Guillaume Decaix) :

durée de la vidéo: 00 min 58
Y-a-t-il un risque d'épizootie de grippe aviaire dans les Landes ?

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
agriculture économie grippe aviaire