Hossegor : le maire prend un arrêté de péril imminent pour la place des Landais

Les commerçants et habitants de la place des Landais vont devoir rénover leur batiment avant de pouvoir rouvrir. / © Pixabay
Les commerçants et habitants de la place des Landais vont devoir rénover leur batiment avant de pouvoir rouvrir. / © Pixabay

Vendredi 22 mai, le maire d’Hossegor a publié un arrêté de péril imminent concernant les bâtiments de la place des Landais, emblématique de la commune. Un coup dur pour les propriétaires des locations et restaurants. 

Par Julie Chapman

C’est une décision qui a créé la stupéfaction à Hossegor. Le maire de la commune, Xavier Gaudio a publié un arrêté de péril imminent, vendredi 22 mai, demandant ainsi aux commerçants et résidents de lancer un programme d’urgence de consolidation et rénovation des bâtiments de la place. 

“En raison de la dangerosité de certaines structures porteuses des bâtiments, la municipalité a lancé une procédure de péril imminent afin de prendre les mesures de nature à protéger le public”, a annoncé la mairie dans un communiqué sur son site. 

Première alerte en 2018

Une première alerte a été donnée, en avril 2018, aux établissements de la place des Landais. Elle concernait la “maison blanche” et ses structures porteuses : un problème, lors de travaux effectués après un dégât des eaux avait été relevé. Une étude complète, à la demande de la mairie, avait alors été réalisée. 

“Inquiets des résultats de leurs études, certains propriétaires ont immédiatement entrepris des travaux d’ampleur pour sécuriser leurs établissements”, précise la mairie sur son site. 

Certains ont remplacé les poutres corrodées par l’air marin, d’autres, ont préféré étayer les structures, pour les consolider. Cependant, tous n’ont pas rénové leur bâtiment, laissant ainsi planer un risque sur l’ensemble des bâtiments. Deux réunions municipales ont eu lieu à ce sujet. 
 

Effondrement d’une pergola

Mais le 15 avril dernier, des parties d’une pergola se sont effondrées, qui a appuyé la dimension alarmante du dossier. 

Saisi par Xavier Gaudio, le tribunal administratif a mandaté un expert pour évaluer les risques. C’est sur son rapport que la décision a été prise : les secteurs présentaient un danger imminent pour les usagers et les habitants. Le maire d’Hossegor a donc décidé de les fermer. 

“Dès que les propriétaires fourniront les éléments d’étude demandés par l’expert, celui-ci pourra recommander la levée partielle ou totale des locaux concernés”, assure la mairie. 
Une situation cependant difficile à accepter pour de nombreux commerçants de la place, qui avaient entrepris les travaux nécessaires. À l’aube d’une réouverture des cafés et restaurants après de longs mois de fermeture, les commerçants espèrent que cette décision ne freinera pas le retour des touristes.
 

Sur le même sujet

Les + Lus