Incendie de Saint-Sever : le suspect déclaré finalement responsable

L'école du Parc de Toulouzette de St-Sever dans les Landes a été détruite partiellement dans la nuit de dimanche à lundi 3 septembre 2018. La piste criminelle est privilégiée. Rentrée repoussée. / © DR
L'école du Parc de Toulouzette de St-Sever dans les Landes a été détruite partiellement dans la nuit de dimanche à lundi 3 septembre 2018. La piste criminelle est privilégiée. Rentrée repoussée. / © DR

L'homme avait été interpellé après l'incendie criminel qui avait détruit, le 3 septembre, une partie de l'école primaire du parc de Toulouzette, à Saint-Sever dans les Landes. Il avait alors été jugé irresponsable de ses actes. Une deuxième expertise psychiatrique vient de démontrer le contraire.

Par CB

L'homme de 28 ans souffrirait de schizophrénie. La première expertise psychiatrique avait conclu à l'abolition de son discernement au moment des faits. Il aurait été en crise de démence paranoïaque et avait donc été hospitalisé d'office à l’hôpital Sainte Anne, à Mont-de-Marsan.

Ce mercredi, soit trois semaines après cette hospitalisation, il a été interpellé par les gendarmes et en garde à vue durant laquelle une deuxième expertise a été effectuée. Elle contredit la première : l'homme était responsable de ses actes au moment des faits qu'il a d'ailleurs reconnus...

Reste que si les expertises s'annulent... ce sera à un collège d'experts psychiatres indépendants, de trancher, lors d'une troisième expertise... pour déterminer, définitivement si l'accusé était, oui ou non, responsable pénalement.

Sur le même sujet

Les + Lus