La réforme de la PAC au coeur des préoccupations des agriculteurs landais

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.H.

Le monde rural n’a pas le moral et plus précisément les agriculteurs. Demain, ils manifestent à Mont-de-Marsan contre la nouvelle politique agricole commune  et notamment le verdissement qui impose la diversité des cultures. C'est tout le modèle agricole basé sur le maïs qui est menacé.

Les nouvelles orientations 2014/2020 de la Politique Agricole Commune  (PAC) continuent à inquiéter les agriculteurs. La principale contestation porte sur le principe de verdissement qui oblige la pratique de trois cultures distinctes, la principale ne devant pas dépasser 70% de l'assolement sous peine de suspension des aides. 

Pour Christian Christophe Barrailh, président de la FDSEA des Landes :

Le maïs est cultivé depuis des décennies dans le département sans que cela ne pose de problème de perte de matière organique ni de qualité de sol. Il existe des systèmes de monoculture du maïs durables, et surtout, qui ont permis de conforter des petites structures agricoles.  La mesure qui consiste à obliger la diversité des cultures est totalement inadaptée à nos territoires.



Le reportage à Montsoué dans les Landes de Ludivine Tachon et Jean Yves Pautrat



durée de la vidéo: 01 min 47
Interviews de :
  • Marie-Hélène Cazaubon, exploitante agricole
  • Mickaël Dolet-Fayet, exploitant agricole
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité