Landes : les galettes découvertes sur une plage de Capbreton ne sont pas des hydrocarbures

Le 20 février dernier, trois galettes suspectes étaient découvertes sur une plage de Capbreton. Il s'agit en fait de "sol fossilisé". / © France 3 Aquitaine
Le 20 février dernier, trois galettes suspectes étaient découvertes sur une plage de Capbreton. Il s'agit en fait de "sol fossilisé". / © France 3 Aquitaine

Jeudi 20 février dernier, trois galettes suspectes étaient découverte sur une plage de Capbreton, dans les Landes, faisant craindre une pollution aux hydrocarbures échappées des cuves du Grande America. Après analyse, il s'agit en réalité de paléosols, ou "sols fossilisés". 

Par AR

Non, les galettes suspectes découvertes sur la plage de Capbreton le 20 février dernier ne sont pas des hydrocarbures, indique la préfecture des Landes. 

Le CEDRE, centre de documentation, recherche, et expérimentation sur les pollutions accidentelles des eaux ont analysés ces substances. 

Conclusion : "il s'agirait de plaques ou paléosols provenant d'anciens sols fossilisés dans le secteur de la dune du Pilat", précise la préfecture.

"Un précédent a été constaté en janvier 2019 en Gironde", ajoutent les services de l'état dans un communiqué. 
 

En Vendée et Pays de la Loire, du fioul échappé des cuves du Grande America a été retrouvé sur les plages ces dernières semaines, faisant craindre une pollution similaire sur les plages d'Aquitaine. 
 
 
 

Sur le même sujet

Les + Lus