Cet article date de plus de 6 ans

Landes : Gascogne condamné pour deux accidents du travail dont un mortel

Le groupe landais Gascogne, l'un des leaders européens de la filière bois-papier, a été condamné mardi à Mont-de-Marsan à un total de 60.000 euros d'amende pour deux accidents du travail, dont l'un mortel, survenus à Mimizan (Landes) en 2012.
Papeteries de Gascogne à Mimizan
Papeteries de Gascogne à Mimizan © googlemap
Le tribunal correctionnel de Mont-de-Marsan a considéré que la société avait manqué aux règles d'hygiène et de sécurité du code du travail en ne mettant pas en place une procédure adéquate d'accès aux imprimeuses en marche, en cause dans les accidents.

L'un des accidents, en décembre 2012, avait coûté la vie à un opérateur de 34 ans, happé par la machine. Gascogne a été reconnu coupable d'homicide involontaire et devra s'acquitter d'une amende de 40.000 euros, soit le double des réquisitions du parquet à l'audience, en novembre dernier.

Le tribunal a en revanche suivi le parquet pour le second cas, celui d'un conducteur de machine de 29 ans dont le bras avait été amputé en juillet 2012. Gascogne a été condamné pour blessure involontaire à 20.000 euros d'amende.

Gascogne devra en outre verser respectivement environ 55.000 et 65.000 euros de dommages et intérêts aux familles des deux victimes.

"Il me paraît important de rappeler, en ces temps de crise, qu'on ne peut pas brader la sécurité des ouvriers et risquer leur vie et intégrité physique", a commenté l'avocate du plaignant amputé, Me Marie Mescam, à l'issue du délibéré mardi.

Un porte-parole du groupe Gascogne, joint mardi soir, n'était pas en mesure de se prononcer sur un éventuel appel.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
justice archives