Guerre en Ukraine : deux Rafale basés à Mont-de-Marsan envoyés en reconnaissance à l'Est

Publié le Mis à jour le
Écrit par A.L avec Elise Galand sur place

Ce dimanche 27 février, deux Rafale de la base aérienne de Mont-de-Marsan ont décollé vers 17 heures vers les pays limitrophes de la Russie pour une mission de police du ciel.

Deux avions de combat Rafale basés à la BA 118 de Mont-de-Marsan participent à des missions de reconnaissance de l'OTAN. 

Depuis jeudi, les Rafale sont en renfort, ils sont amenés à assurer cette défense sur le flanc est de l'OTAN c'est-à-dire de l'Estonie, Pologne, Slovaquie à la Roumanie.

Les Rafale ont quitté la base à 17 heures en direction des pays de l'Est pour une surveillance des frontières au-dessus la Pologne.

Depuis jeudi, les Rafale sont en renfort et équipés de missiles réels, et ils sont amenés à assurer cette défense sur le flanc est de l'OTAN c'est-à-dire de l'Estonie, Pologne, Slovaquie et Roumanie

Les patrouilles du ciel doivent s'assurer que les Russes n'entrent pas dans l'espace aérien de l'OTAN. Le ministère des armées a indiqué que deux Rafale français assureraient des missions quotidiennes de surveillance.

Les Rafales font des aller-retour et ils sont ravitaillés en vol par des avions français basés à Istres. 

Une cinquantaine de pilotes de l'Escadron Lorraine peuvent être mobilisés durant ces opérations de renfort de surveillance.

Étant donné le contexte actuel, le ministère des Armées, par la voix de son porte-parole, Hervé Grandjean, a indiqué que la décision a été prise de "déployer chaque jour deux patrouilles de deux avions Rafale, avec un avion ravitailleur A330 MRTT". Et d’ajouter : "Ce sont des avions qui partent de France et qui vont faire là aussi des missions de police du ciel et de défense aérienne sur le flanc est de la Pologne", selon un site militaire.

Sur une vidéo diffusée par l’État-major des armées sur les réseaux sociaux, on voit un Rafale armé de missiles air-air Mica IR et EM ainsi que de deux missiles longue portée Meteor. "Si les images ne sont pas très nettes, on devine cependant qu’il appartient à la 30e Escadre de Chasse, basée à Mont-de-Marsan", selon le site militaire.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer des newsletters. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas des e-mails. Notre politique de confidentialité