Le Landais Jean Labat est décédé à 102 ans

Originaire de Peyrehorade, Jean Labat avait notamment participé à la libération de la France durant la Seconde guerre mondiale. Il a ensuite été chef de cabinet de Jacques Chaban-Delmas, puis collaborateur du ministre des armées Pierre Messmer. Il est décédé mardi à l'âge de 102 ans. 

Jean Labat avec son char lors de la libération de Strasbourg à la fin de la Seconde guerre mondiale.
Jean Labat avec son char lors de la libération de Strasbourg à la fin de la Seconde guerre mondiale.
On pourrait croire qu'il a vécu plusieurs vies. Le Landais Jean Labat, de Peyrehorade, est décédé mardi à 102 ans

Fils de Pierre Labat, chef de gare puis maire de Peyrehorade de 1945 à 1959, Jean Labat a toujours été très attaché à sa ville d'origine. Grand fan de rugby, il a notamment joué durant sa jeunesse avec Jacques Chaban-Delmas.

 

Libérateur du pays



La guerre est venue interrompre sa passion du sport. Le Landais a tenu bon et a été l'un des libérateurs du pays. Avec son camarade Chaban-Delmas sur le terrain et sur le front, Jean Labat est entré dans le monde politique

Il a notamment été son chef de cabinet (à la présidence de l’Assemblée Nationale et à Matignon), il a aussi été collaborateur du ministre des armées, Pierre Messmer.

 

"Grand serviteur de la France"



Cette vie parisienne ne lui a pas fait renier ses origines puisqu'il a été élu conseiller municipal de Peyrehorade de 1965 à 1971. 

Geneviève Darrieussecq, ancienne maire de Mont-de-Marsan et secrétaire d’État auprès de la ministre des armées, a tenu à rendre hommage à ce "grand serviteur de la France", en lui témoignant tout son "respect".
   
Du rugby à la guerre, avant la politique et la retraite à Peyrehorade, Pierre Labat aura eu une vie bien remplie, entre les Landes et Paris. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
hommage société seconde guerre mondiale histoire politique résistance
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter