Landes : Christophe Joly, soupçonné d'avoir tenté d'assassiner sa compagne, a été acquitté

© MAXPPP / Pierre HECKLER
© MAXPPP / Pierre HECKLER

Le verdict du tribunal de Mont-de-Marsan est tombé mercredi 24 janvier dans la soirée : Christophe Joly, soupçonné d'avoir tenté d'assassiner sa femme, a été acquitté, mais reste coupable de violences. 

Par Margaux Dubieilh

Le tribunal de Mont-de-Marsan a tranché ce mercredi dans la soirée: Christophe Joly n'est pas coupable d'une tentative d'assassinat perpétrée en mai 2015 à l'encontre de Valérie Pont, sa compagne de l'époque. Pourtant, il ne repartira pas libre.


Six ans fermes

Il a tout de même été reconnu coupable de violences et écope de six ans de prison, assorties de trois ans de suivi socio-judiciaire. Cette histoire remonte à mai 2015, dans la commune de Souprosse. Valérie Pont avait alors annoncé son choix de rompre avec Christophe Joly. Celui-ci, pris d'un "coup de folie", aurait alors voulu l'étrangler dans son sommeil :
Christophe Joly avait tenté d'étrangler sa compagne en mai 2015, à Souprosse.

Doute salvateur

Ce qui aura fait pencher la balance, c'est avant tout l'argument pénal avancé par la défense. En effet, une "tentative d'assassinat" se traduit par un début d'exécution qui est arrêté par un élément indépendant de la volonté de son auteur. Or, Christophe Joly avait arrêté son geste de lui-même.

Une prise de conscience qui lui a permis d'éviter deux ans de prisons supplémentaires, même s'il restera derrière les barreaux pendant un bon bout de temps. 

Sur le même sujet

Claude Bergeaud et le Boulazac Basket : j'ai envie de rester !

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés