• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Landes : les scieries manquent de bois

Le massif des Landes de Gascogne manque de bois pour approvisionner les scieries du territoire. / © FTV
Le massif des Landes de Gascogne manque de bois pour approvisionner les scieries du territoire. / © FTV

Tensions dans la filière bois. Les industriels disent manquer de matière première. Ils n'ont pas assez de vieux pins maritimes à abattre pour tourner à plein régime. Conséquence des tempêtes dévastatrices de 99 et 2009 mais pas seulement.

Par Christine Le Hesran

Et si le bois venait à manquer dans le massif des Landes de Gascogne ? Un paradoxe dans la plus grande forêt cultivée d'Europe. Mais la rareté de la ressource s'explique autant qu'elle inquiète les professionnels de la filière. Et ce qui est rare est cher ...

Les scieries de la région manquent de matière première alors qu'elles tournent à plein régime / © FTV
Les scieries de la région manquent de matière première alors qu'elles tournent à plein régime / © FTV

La reprise économique booste la demande en bois avec une forte demande de palettes et de bois de construction. Les deux tempêtes de 1999 et 2009 avait mis à disposition quantité de bois mais aussi mis à mal une partie du massif. 

Les industries de la région manquent de bois pour tourner à plein surtout dans le secteur de l'emballage. un déficit estimé à 20 % : François Guirault, président fédération des industries du bois d'Aquitaine pointe le problème : 

C'est un problème d'âge car la forêt vient juste d'être replantée donc elle est jeune. On se trouve aujourd'hui confronté à un problème d'approvisionnement pour ceux de la filière qui consomment les plus gros bois, donc le bois d'oeuvre, les scieries en particulier. 



Tension sur le pin maritime, les professionnels, appuyés par les services de l'Etat, cherchent donc à dénicher les précieuses parcelles de plus de 50 ans, parfois abandonnées par les propriétaires. 
Manque de bois alors que des parcelles sont parfois abandonnées par leur propriétaire. / © FTV
Manque de bois alors que des parcelles sont parfois abandonnées par leur propriétaire. / © FTV

Le préfet des Landes, Frédéric Périssat, veut rassurer la profession : 


Aujourd'hui nous avons une connaissance parcellaire sur les vieux  bois ou les bois d'oeuvre donc il est important d'objectiver la situation. 



Les prévisions de stock sont réduites. Les scieries représentent 4 000 emplois dans la région. Mais certains craignent qu'à trop parler de pénurie, les prix ne montent en flèche fragilisant aussi la filière. 


La filière bois manque de matière première 

Reportage à Saint Julien-en-Born (40) interviennent : Jean Antoine Ballarin sylviculteur, François Guirault président fédération des industries du bois d'Aquitaine et Frédéric Périssat préfet des Landes

La filière bois manque de matière première
reportage à Saint Julien-en-Born (40) interviennent : Jean Antoine Ballarin sylviculteur François Guirault président fédération des industries du bois d'Aquitaine Frédéric Périssat préfet des Landes  - P. PAnnier et L. Montiel

 

Sur le même sujet

Grogne des avocats

Les + Lus