Tauromachie: à Tyrosse, triomphe du matador mexicain Joselito Adame

Le matador mexicain Joselito Adame a été l'unique triomphateur de la corrida de Saint-Vincent-de-Tyrosse (Landes) où il est sorti dimanche soir par la grande porte après avoir coupé une oreille à chacun de ses deux taureaux du redouté élevage espagnol de Baltasar Iban.

© IROZ GAIZKA / AFP
Bien remis de sa grave blessure le 28 juin à Burgos, en Espagne (province de Castille), le torero d'Aguascalientes, âgé de 26 ans, s'est signalé à ses deux taureaux par des passes de la main droite profondes et bien maîtrisées, tandis que de la main gauche il a égrené des naturelles de belle facture classique. Au 1er taureau, après un pinchazo, il a tué d'une estocade entière et au 2e, malgré un avis et le recours à deux descabellos, il a tout de même obtenu l'oreille qui lui a  assuré la sortie par la grande porte, sur les épaules d'un aficionado.

A noter aussi la bonne tenue de sa quadrilla, dont les banderilleros ont salué au 5e taureau, tandis que le picador Ivan Vicente était ovationné à deux reprises à la suite de piques de belle facture face à des taureaux chargeant de loin.
Si les taureaux de Baltasar Iban (Escorial, Castille) ont été de belle présentation, ils ont été inégaux de bravoure.

Des deux autres toreros, les Espagnols Curro Diaz (41 ans, Linares) et Juan Del Alamo (23 ans, Salamanque), c'est le premier qui a le mieux tiré son épingle obtenant une oreille face à son premier adversaire, le second étant rendu intoréable par un picador très agressif.
Quant à Juan Del Alamo, il a été applaudi pour son courage, notamment après avoir été projeté à terre par son 2e taureau, mais n'a pu tirer grand chose de deux animaux sans bravoure.

Compte rendu de la corrida des Fêtes de Saint-Vincent-de-Tyrosse:

- Spectateurs: environ 3/4 d'arènes
- Temps: ensoleillé et chaud
- Taureaux de l'élevage espagnol Baltasar Iban (Escorial, province de Castille),
de belle présentation et avec des armures sérieuses, mais inégalement braves, 11
piques au total, une chute de picador
- Curro Diaz (Espagne, Linares): une oreille et silence
- Joselito Adame (Mexique, Aguascalientes): une oreille, un avis et une oreille
- Juan Del Alamo (Espagne, Salamanque): applaudissements et applaudissements
pfe/bir
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
tauromachie culture loisirs sorties et loisirs