Tursan : conséquences des orages de grêle

Dans les Landes, quatre jours après  les chutes de grêles qui ont  abîmé la récolte à venir, c'est l'heure des comptes. Certaines partielles ont été totalement détruites, un coup dûr pour l'AOC Tursan. Voyez notre reportage à Miramont-Sensacq.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Les Landes n'avaient pas connu un tel orage de grêle depuis 2009. Samedi en fin d'après-midi, la pluie et la grêle se sont abattues sur le Tursan. Près de 80 hectares de l'AOC Tursan ont été touchés, dont 50 hectares à près de 100%. 


C'est le cas de Claude Desserez, sur ses 27 hectares de vigne, 25 sont complètement déchiquetés. Un coup dur d'autant que la récolte s'annonçait prometteuses à .Miramont-Sensacq.

"Une heure après j'ai constaté les dégâts. ici le sol était encore blanc, par endroits il y a avait plusieurs centimètres de grêlons amoncelés. je n'ai pu que constater les dégâts", raconte le viticulteur.

Cette année la Cave des Vignerons Landais devrait perdre 4000 hectolitres, soit 10% de sa production. Et les dégâts devraient se faire ressentir sur le millésime 2016 mais aussi 2017 car les bois ont été touchés.

Voyez le reportage de Ludivine Tachon et Jean-Yves Pautrat dans lequel sont interviewés Claude Desserez (viticulteur) et Romain Tourdias (responsable du vignoble Vignerons du Tursan) :
Dans les Landes, le désarroi des viticulteurs est toujours aussi vif quatre jours après les chutes de grêles qui ont abîmé la récolte à vernir. Certaines partielles ont été totalement détruites. Voyez notre reportage à Miramont-Sensacq.