Le champion limousin de cyclo-cross André Dufraisse est décédé

Le Haut-Viennois, quintuple champion du monde de cyclo-cross, André Dufraisse, est décédé ce dimanche 21 février. Il était âgé de 94 ans. Un grand champion disparaît...

André Dufraisse
André Dufraisse © Franck Petit - France Télévisions

Né le 30 juin 1926 à Razés (87), figure du cyclisme de l'après guerre, André Dufraisse a été 5 fois champion du monde de cyclo-cross, 7 fois champion de France. 

C'est en 1954 qu'il remporte son 1er titre international en Italie. Un as de la petite reine surnommé le "Fausto Coppi des labours" ou le "Virtuose des sous-bois".

André Dufraisse posant avec un tee-shirt commémorant ses 5 victoires comme champion du monde de cyclo-cross
André Dufraisse posant avec un tee-shirt commémorant ses 5 victoires comme champion du monde de cyclo-cross © FTV - Thomas Milon

Son premier vélo, il l'obtient avec son certificat d'études à l'âge de 13 ans en admirant les coureurs de la Paris-Limoges qui passaient devant chez lui. Son impressionnant palmarès débute en 1950 lorsqu'il devient champion du Limousin de cyclo-cross. Il ne quittera plus les sommets de sa discipline avant de se retirer à l'âge de 40 ans.

André Dufraisse

En dehors du cyclisme, André Dufraisse a tenu une station-service puis un bar. Il a donné son nom à plusieurs épreuves ainsi qu'un circuit haut-viennois dont il disait :
"Ce circuit n'est pas un petit tourniquet. On ne tourne pas toujours dans un petit périmètre. C'est peut-être moins bien pour les spectateurs mais c'est mieux pour les coureurs!"

Un très grand sportif, un homme discret également. Il n'a reçu la légion d'honneur qu'à 76 ans des mains de Raymond Poulidor en 2002.

Un champion modeste

"Je suis un peu sonné d'apprendre cette triste nouvelle. Il était très fatigué ces dernières semaines. C'était un homme exceptionnel, sympathique, modeste...vraiment extraordinaire !" Jean-Marc Legay, maire de Razès (Haute-Vienne)

"Dans les années 50-60, André Dufraisse a eu un palmarès incroyable. Cependant il restait modeste, prodiguant toujours de bons conseils aux jeunes et aux moins jeunes. C'était un modèle. Après Poulidor, c'est un grand champion qui disparaît." Bernard Cruveilhier, président du Cyclo Racing Club du Limousin.

"André Dufraisse c'était un virtuose, un technicien hors-pair. C'est lui qui a donné ses lettres de noblesse à cette discipline. De plus, il incarnait le gentleman dans toute sa splendeur. C'est l'image que l'on doit garder de lui. Quel exemple !" Claude Louis, président des Amis de Raymond Poulidor et d'André Dufraisse.

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
cyclisme sport décès faits divers