Les vaches sont dehors et les éleveurs craignent la sécheresse

© F3 Limousin
© F3 Limousin

La douceur de ces derniers jours impacte les élevages. Si les vaches et les éleveurs profitent du ciel bleu, ces derniers craignent également la sécheresse. Nos journalistes Maylis Chauvin et André Abalo ont renconté Christophe Lechevallier, éleveur à Flavignac en Haute-Vienne.

Par Gwendolina Duval

Les arbres bourgeonnent, les fruits et légumes sont en avance, et les vaches sont toujours dehors ! Il fait bon et elles en profitent. Les températures sont très clémentes pour la fin de l’année dans le Limousin et sur le tout le territoire.

Il y a plusieurs avantages à ce climat doux. D’abord, le travail est plus agréable sous le soleil. Ensuite, la douceur a préservé les bêtes des maladies. Elle est bonne pour les bien être des vaches qui peuvent profiter du plein air et vêler en paix.

Un bénéfice également pour les éleveurs qui économisent le foin et les frais liés à la stabulation des animaux.

L’angoisse de la sécheresse

Ça nous tracasse. Ce que l’on gagne en ce moment, on peut le perdre en payant de l’eau dès le mois de mars". Christophe Lechevallier, éleveur.


C’est la crainte des éleveurs qui vient nuancer le plaisir. Les réserves d’eaux sont au plus bas, un problème pour cette période de l’année. Les ressources d’eau pourraient manquer pour les bêtes et les humains assez rapidement, dès le mois de mars ! Du jamais vu selon Christophe Lechevallier et Stéphane Guillou qui constatent le faible niveau des étangs et des ruisseaux.

Le manque de pluie ravive le mauvais souvenir de la sécheresse du printemps et de l’été 2015.

La production de fourrage avait été faible. Les éleveurs seront peut-être dans l’obligation d’acheter du foin et d’abreuver les bêtes par l’eau de la ville. des coûts supplémentaires. Si les précipitations à venir pour les prochains mois ne sont pas suffisantes, l’été 2016 s’annonce compliqué pour la culture et les élevages.

Vidéo

Maylis Chauvin et André Abalo. Montage de Simon Lamare.
Les vaches profitent de la météo
La douceur de ces derniers jours impacte les élevages. Si les vaches et les éleveurs profitent du ciel bleu, ces derniers craignent également la sécheresse.  - F3 Limousin - André Abalo ont renconté Christophe Lechevallier


A lire aussi

Sur le même sujet

Les + Lus