Levée des restrictions d’eau en Limousin

La Corrèze, la Haute-Vienne et la Creuse lève ce jeudi 1er octobre 2020 ses restrictions en eau. Mais la vigilance reste de mise jusqu’à la fin du mois d’octobre. 
 

Les pluies de ces dernières semaines et les prochaines prévues permettent de passer d'un état de restriction à un état de vigilance.
Les pluies de ces dernières semaines et les prochaines prévues permettent de passer d'un état de restriction à un état de vigilance. © Margaux Blanloeil, France 3 Limousin
Après un nouvel épisode de sécheresse cet été avec des restrictions d’eau demandées par la Préfecture, les trois départements du Limousin permettent à nouveau à ces citoyens d’utiliser l’eau comme auparavant.


L’arrosage des jardins potagers, des terrains de sport, des pelouses, des espaces verts privés et publics est à nouveau autorisé. 
Le lavage des voitures, des façades, des terrasses, des murs, des toitures aussi. 

Toutes les restrictions prises au mois de juillet et d’août à destination des professionnels et des particuliers sont désormais levées. 


En Corrèze, 78 millimètres d’eau sont tombés en septembre


Grâce à la pluie tombée au mois de septembre, 78 millimètres d’eau en Corrèze, accompagnée des pluies régulières prévues par Météo France pour les semaines à venir, il n’y a pour l’heure pas d’inquiétude à avoir. 

La situation des cours d’eau et les sols se sont ré-humidifiés. 

Mais, le déficit pluviométrique court toujours,  il manque encore en Corrèze entre 130 mm et 160 mm d’eau. 

La vigilance reste le mot d’ordre


Les préfectures des trois départements insistent sur l’état de vigilance maintenu jusqu’à la fin du mois d’octobre
 

Optimiser sa consommation d’eau et éviter tout gaspillage doit demeurer une préoccupation de chacun.



Les ressources en eau continuent de faire l’objet d’une attention particulière par les services de l’Etat. 

En Corrèze, un comité « bilan sécheresse » se tiendra fin novembre pour définir les futures actions. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécheresse météo société