LGV : retour à la normale sur la ligne Bordeaux - Paris après un incendie près des voies

Un incendie s'est déclaré jeudi en fin d'après-midi, entre les communes de Laruscade et Lapouyade. Le feu s'est propagé près de la voie LGV.Les trains ont été déviés sur la voie classique. Le trafic reprend très progressivement depuis 16 heures après une période d’interruption des circulations

L'incendie a ravagé près de 120 hectares de végétation à une vingtaine de kilomètres au nord est de Bordeaux
L'incendie a ravagé près de 120 hectares de végétation à une vingtaine de kilomètres au nord est de Bordeaux © J.M. LItivine/F3Aquitaine
Le trafic reprend très progressivement sur la LGV Sud Europe Atlantique (SEA) depuis 16 heures ce vendredi 18 septembre après une période d’interruption des circulations, provoquée par un incendie s’étant déclenché jeudi 17 septembre vers 17h à hauteur des communes de Lapouyade et Laruscade en Nord Gironde.

Le feu, jugé inquiétant en cette période de fortes chaleurs et alors que la végétation est très sèche, a nécessité la mobilisation d'une centaine de pompiers jeudi soir. Ils étaient épaulés par des avions bombatdiers d'eau, quatre canadairs et un Dash, qui ont effectué une trentaine de largages. 
 

Ce matin, les moyens de lutte sont toujours sur place avec 160 pompiers mobilisés.
 
160 pompiers sont encore sur place ce matin. Le travail de surveillance pourrait durer plusieurs jours.
160 pompiers sont encore sur place ce matin. Le travail de surveillance pourrait durer plusieurs jours. © J.M.LItivine/F3Aquitaine
Deux avions bombardiers d'eau effectuent encore des largages au lendemain de l'incendie. Jeudi soir, 5 appareils ont arrosé le site jusqu'à la tombée de la nuit.
Deux avions bombardiers d'eau effectuent encore des largages au lendemain de l'incendie. Jeudi soir, 5 appareils ont arrosé le site jusqu'à la tombée de la nuit. © J.M.LItivine/F3Aquitaine


L'incendie est désormais fixé. Il a ravagé près de 120 hectares de forêt et de végétation entre les communes de Lapouyade et Laruscade au nord est de Bordeaux.
 

Des pompiers de Charente-Maritime, Charente, Dordogne et Lot-et-Garonne ont été envoyés en renfort afin d'éviter tout risque de reprise des flammes et de propagation aux zones habitées. Il s'agit maintenant de procéder au "noyage" de la zone.
 
Les pompiers doivent sillonner l'ensemble de la zone brûlée afin de "noyer" les derniers points chauds et éviter toute reprise du feu
Les pompiers doivent sillonner l'ensemble de la zone brûlée afin de "noyer" les derniers points chauds et éviter toute reprise du feu © J.M.LItivine/F3Aquitaine
Le feu est désormais fixé après une nuit de combat des flammes
Le feu est désormais fixé après une nuit de combat des flammes © J.M.LItivine/F3Aquitaine


Le feu s'étant déclaré à proximité de la ligne LGV, la SNCF a décidé de dévier l'ensemble de ses trains sur la voie dite classique. Celle-ci ne permettant pas une circulation à très grande vitesse, les temps de parcours sont rallongés de 30 à 45 minutes. Le TGV de 13h04 au départ de Bordeaux et celui de 15h13 au départ de Paris ont été supprimés et les voyageurs invités à prendre un autre train.
 
Le feu s'est propagé entre les communes de Lapouyade et Laruscade en Gironde, tout près des voies ferrées réservées à la LGV reliant Paris à Bordeaux
Le feu s'est propagé entre les communes de Lapouyade et Laruscade en Gironde, tout près des voies ferrées réservées à la LGV reliant Paris à Bordeaux © J.M.LItivine/F3Aquitaine

 

Ces retards ne concernent que les liaisons TGV et sont annoncés jusqu'à nouvel ordre. "Nous attendons le feu vert de la préfecture pour pouvoir inspecter les voies et nous assurer qu'il n'y a pas de dégât avant de pouvoir retrouver une circulation normale" précise le service communication de la SNCF

Certaines routes sont également coupées comme l'indique ce tweet du département.
 

Le risque de feux de forêt est classé orange (risque sévère) en Gironde comme dans les Landes et dans une partie des Pyrénées-Atlantiques, ainsi qu'à l'ouest du Lot-et-Garonne et de la Dordogne. Cependant la perturbation orageuse annoncée ce vendredi devrait permettre une légère amélioration de la situation.
 
Regardez le reportage d'Elise Galand et Jean-Michel Litvine qui se sont rendus sur place ce matin :
 
LGV : des retards ce matin sur la ligne Bordeaux - Paris en raison d'un incendie près des voies
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sncf économie transports incendie faits divers