Limousin et Burkina-Faso liés depuis des décennies

Avec l'attaque d'hier vendredi 2 mars, c'est la troisième fois en deux ans que Ouagadougou, la capitale du Burkina, est la cible des terroristes. Des attentats qui n'écornent en rien la coopération très ancienne et dense entre ce pays d'Afrique et le Limousin. 

L'attentat devant l'ambassade de France à Ouagadougou au Burkina Faso aurait fait au moins 28 morts
L'attentat devant l'ambassade de France à Ouagadougou au Burkina Faso aurait fait au moins 28 morts © STR/EPA/Newscom/Maxppp
Depuis plusieurs décennies, il existe des liens très forts entre la région du Plateau Central du Burkina-Faso et le Limousin. Près d'une cinquantaine d'associations ont des actions humanitaires sur place et des élus de la Région s'y rendent régulièrement pour un important programme de coopération. 

Un jumelage qui existe depuis 1999​


Outre l'aide au développement agricole et économique, la réalisation de 3 ouvrages d'adduction, 37 réhabilitations de points d'eau et une assistance technique assurée par l'Office International de l'Eau, ont permis à près de 11 400 Burkinabés d'avoir un meilleur accès à cette précieuse ressource. La construction de 2536 latrines a également permis un progrès en matière d'assainissement

Un programme 2016/2018 de plus d'1,6 million d'€


Le budget 2016/2018 de la région Nouvelle Aquitaine est d'1 638 176 €, avec comme principaux objectifs de renforcer l'accompagnement des acteurs économiques et de soutenir les filières contribuant à atténuer les effets du changement climatique. 
Limousin et Burkina-Faso liés depuis des décennies

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
afrique international attentat faits divers terrorisme