Colère des agriculteurs. L'A62 bloquée entre Agen et Montauban, la CR47 se prépare pour le salon de l'Agriculture

À quelques jours de l'ouverture du salon de l'Agriculture à Paris, les agriculteurs maintiennent la pression. Depuis mardi 20 février, ils bloquent l'autoroute entre Agen et Montauban. La circulation est totalement coupée dans les deux sens entre Bordeaux et Toulouse.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

Depuis mardi 20 février, 18 heures, les agriculteurs du Tarn-et-Garonne bloquent l'autoroute A62, au niveau de Castelsarrasin. La circulation est totalement interrompue sur environ 70 km entre Agen et Montauban, à quatre jours de l'ouverture du salon de l'Agriculture. Les sorties 7 à 8 sont fermées, indique Vinci autoroutes.

Une action amenée à durer

L'action a débuté dans le milieu d'après-midi ce mercredi et "la situation pourrait être amenée à perdurer", précise dans un communiqué le gestionnaire de cet axe reliant Bordeaux à Toulouse.

La CR47 retourne à Paris

Fin janvier, la Coordination rurale du Lot-et-Garonne avait déjà bloqué pendant près d'une semaine l'A62 à hauteur d'Agen, avant de lever le camp pour improviser un convoi en direction du marché de Rungis, au sud de Paris. Alors que le Salon de l'agriculture devrait s'ouvrir ce week-end, José Pérez, coprésident de la CR 47, annonce "préparer un déplacement dans la capitale"

Le gouvernement avait tenté fin janvier d'apaiser les agriculteurs avec une série d'annonces, mais les actions se multiplient sur le terrain pour obtenir de premières retombées avant l'ouverture du rendez-vous agricole. Le Premier ministre Gabriel Attal devrait consacrer ce mercredi matin une conférence de presse pour tenter d'endiguer la crise agricole qui s'enlise depuis plusieurs semaines.