replay

VIDÉO. Où seront les nouvelles brigades de gendarmerie annoncées par Emmanuel Macron ?

En déplacement dans le Lot-et-Garonne, Emmanuel Macron a annoncé l’implantation de 238 nouvelles brigades de gendarmerie nationale. Parmi elles, 27 se trouvent en Nouvelle-Aquitaine.

Le chef de l’État a pris la parole vers 15h35, ce lundi 2 octobre, avec trente-cinq minutes de retard sur l’horaire initialement prévu. Il était pour l'occasion à l’intérieur de la brigade de gendarmerie de Tonneins. Une prise de parole à revoir dans notre vidéo ci-dessus. 

La création de ces nouvelles brigades avait été annoncée pour la première fois à Nice, en janvier 2022. “J’avais pris l'engagement de réinvestir dans nos forces de sécurité intérieure” a tenu à rappeler le chef de l’État qui a eu également une pensée pour Mélanie Lemée, la gendarme décédée lors d’un contrôle routier en Lot-et-Garonne.

238 brigades, 2 144 gendarmes

La loi d'orientation et de programmation pour la sécurité intérieure avait montré le besoin de se réengager sur le terrain, a poursuivi le chef de l’État, ce qui implique “le doublement de la présence sur le terrain de nos forces de sécurité, police comme gendarmerie”.

Pour la partie gendarmerie, cette loi prévoit la création de  3 500 nouveaux postes, ce qui est inédit, et l’ouverture de ces 200 nouvelles brigades.

Emmanuel Macron

Tonneins, le 2 octobre 2023

Ce sont donc 238 brigades de gendarmerie qui vont voir le jour dans les prochains mois, dont 96 brigades mobiles. "Ce qui permet, au fond, d’allier la capacité à patrouiller sur le terrain, à recueillir la plainte sur le terrain, ce qui permet de changer la vie des élus et de nos compatriotes", a estimé Gérald Darmanin, également présent lors de ce déplacement en Lot-et-Garonne aux côtés du chef de l'Etat. Grâce à ces brigades, vous allez pouvoir aller dans des zones qui étaient plus délaissées que d‘autres", a poursuivi le ministre de l'Intérieur. Au total, ce seront 2 144 gendarmes qui seront recrutés dans les cinq ans.  

Les gens ont besoin de votre présence : elle rassure, elle dissuade et elle accompagne.

Emmanuel Macron, aux gendarmes de Tonneins

Tonneins, le 02 octobre 2023

Des brigades spécialisées

Ces brigades, fixes ou mobiles, pourront avoir des spécialisations, notamment dans les violences intrafamiliales "qui occupent 400 000 interventions par an de police et de gendarmerie" a poursuivi le ministre de l'Intérieur. Autre spécialisation prévue : la gendarmerie verte, avec des antennes sur des zones touristiques, polluées ou encore sensibles aux feux de forêt. 

Où seront ces nouvelles brigades ? 

Pour la région Nouvelle-Aquitaine, ce sont 27 nouvelles brigades qui vont voir le jour, dont 16 brigades mobiles. Tous les départements sont concernés. La carte des implantations de ces nouvelles brigades de gendarmerie par département à l'échelle nationale est à retrouver ici.  

En Aquitaine

  • Dordogne : une brigade fixe à Sorges-et-Ligueux en Périgord, une brigade mobile à Domme
  • Gironde : deux brigades fixes au Barp et à Izon, une brigade mobile à Mios
  • Landes : une brigade fixe à Moliets-et-Maa, deux brigades mobiles à Sabres et à Ygos-Saint-Saturnin
  • Lot-et-Garonne : une brigade fixe à Pont-du-Casse, deux brigades mobiles à Clairac et Foulayronnes
  • Pyrénées-Atlantiques : deux brigades mobiles à Ascain et Lasseube


En Poitou-Charentes : 

  • Charente : Une brigade mobile à Garat et une brigade fixe à Cherves-Richemont,
  • Charente-Maritime : deux brigades fixes à Dompierre-sur-mer et Saint-Sulpice de Royan, une brigade mobile à Monlieu-la-garde
  • Deux-Sèvres : Une brigade fixe à Echiré, une brigade mobile à Brion-près-Thouet
  • Vienne : une brigade fixe à Fontaine-le-Comte, deux brigades mobiles à Scrobé-Clairvaux et Lusignan

En Limousin

  • Haute-Vienne : une brigade mobile à Boisseuil
  • Corrèze : une brigade fixe à Malemort, une brigade mobile à Bugeat
  • Creuse : une brigade mobile à Guéret

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Nouvelle-Aquitaine
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité