Garorock passe dans le giron de Vivendi pour devenir le premier festival de France

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sandrine Papin

Le groupe Vivendi annonce le rachat de Garorock. Le géant du divertissement souhaite devenir un acteur majeur dans le monde des festivals. Sa route passe par le Lot-et-Garonne 

La rumeur courait depuis longtemps.

C’est maintenant officiel. La multinationale Vivendi rachète Garorock. L’annonce a été faite à la mi-journée dans le journal du 12/13 sur France 3 Aquitaine. Le groupe fait son entrée au capital de la  société SAS Margo, qui coproduit le festival lot-et-garonnais depuis 2012. 
 
Vivendi rachète le Festival Garorock de Marmande


Un festival qui depuis sa création en 1997 ne cesse de grandir. Garorock est devenu le rendez-vous incontournable des musiques actuelles du Sud-Ouest. Sa réputation dépasse aujourd' hui largement les frontières de Nouvelle-Aquitaine.

Il est dans le top 5 des grands rendez-vous musicaux en France. Chaque année, plus de 100 000 festivaliers se retrouvent sur la plaine de la Filhole à Marmande pour 4 jours de concerts.

 


A Marmande pas de style musical particulier mais de la techno du rock de la chanson française. 

Son directeur avait envie d'aller encore plus loin et pour Ludovic Larbodie, "cela passait forcément par un partenaire aux épaules solides".  
 

Nouveau Cap


Avec ce rachat, Garorock espère franchir une nouvelle étape et atteindre  le cap de 200 000 festivaliers. Il s’agit aussi pour le festival de se professionnaliser encore un peu plus.
Cela passe par des aménagements, comme un nouveau camping ou l'amélioration de l'accueil.

Garo ne perdra pas son âme 

assure Ludovic Larbodie, le directeur du festival. Il d'ailleurs  aux commandes pour en "faire un 5 étoiles "

Pour Olympia Production, l’objectif est clair : la filiale de Vivendi qui détient déjà trois festivals (Les Déferlantes à Argelès-sur-Mer, Live au Campo à Perpignan et le Brive Festival) veut renforcer sa présence dans le Sud-Ouest de la France. Et pourquoi pas  faire venir des artistes que son label Universal Music produit.


On ne connaît pas le montant de la transaction. " On ne pas parle pas de chiffres" susurre Christophe Sabot. Le directeur général d’Olympia Production préfère parler de l'ADN du festival,

un festival camping ancré sur son territoire, il serait idiot de tout changer. 



 La finalisation de cet accord devrait intervenir d’ici la fin de l’année.

Les festivaliers eux ont déjà une date en tête : le prochain "Garo" . Du 28 juin au 1er juillet 2019 à Marmande