Intempéries exceptionnelles à Agen : après l'inondation surprise, le grand nettoyage et l'heure des questions

Publié le Mis à jour le
Écrit par C. Le Hesran avec M. Koda, C. Roux et H. Chauwin sur place
Les riverains des maisons inondés entament le nettoyage après les forts orages de la nuit du 8 septembre 2021.
Les riverains des maisons inondés entament le nettoyage après les forts orages de la nuit du 8 septembre 2021. © Hélène Chauwin - France 3 Aquitaine

C'est le grand nettoyage à Agen ce jeudi matin 9 septembre. Tout le monde est à pied d'œuvre après l'épisode orageux historique qui a touché la préfecture du Lot-et-Garonne mercredi soir. Les habitants sont surpris de l'ampleur du phénomène alors que le département était en alerte orange.

L'heure est au nettoyage depuis 5 heures ce matin dans les rues d'Agen, inondées brusquement mercredi soir en deux heures de temps. Les services municipaux, les Agenais, tout le monde s'y met. 


Pomper l'eau, dégager les voitures qui se sont retrouvées sous l'eau moteur noyé, les poubelles éparpillées, pour permettre un retour au plus vite à une vie normale après un épisode orageux et des pluies diluviennes jamais vues de mémoire d'Agenais. 

"C'est la première fois que je vois ça" dit cet habitant consterné dans son garage. "J'ai eu 10 centimètres, mais là c'est la première fois que j'ai un mètre. J'ai tout perdu. La voiture on ne voyait plus le moteur."
Réfrigérateur et congélateur sont hors d'usage.

Le grand nettoyage de la ville à découvrir dans ce reportage d'Hélène Chauwin et Laure Bignalet >

Nettoyage de la ville d'Agen après les inondations de mercredi soir 8 septembre 2021

Le quartier Jasmin, dans la vieille ville, s'est retrouvé totalement bloqué par la montée des eaux de pluie, un mètre, 1,50 mètre d'après les témoignages d'habitants. 

Pourquoi une inondation historique ? 

Du côté de la préfecture du Lot-et-Garonne, on rappelle que les décisions prises dépendent des données transmises par les interlocuteurs.

"Le niveau d'alerte est défini par Météo France. Nous étions informés d'une l'alerte orange et avons communiqué dessus dès mercredi matin", souligne-t-elle. Le communiqué se basant sur les informations de Météo France, annonçait de 30 à 50mm de précipitations à partir de 16 heures. L'alerte prévenait d'un risque "d'inondation de caves et de point bas" .

A partir du moment où l'alerte orange est lancée, les services se mettent en alerte et se tiennent prêts à intervenir.

Préfecture du Lot-et-Garonne

C'est autour de 21 heures 30 ce mercredi que le centre opérationnel départemental (COD) est activé.

L'énigme de l'orage

Olivier Cabanes, prévisionniste à Météo France Bordeaux confirme le caractère exceptionnel de l'épisode pluvieux. "Cent-vingt millimètres en deux heures, c'est totalement hors norme, c'est au-delà de tout ce que nous connaissons dans le sud ouest. ".Un record absolu depuis l'ouverture de la station météo en 1941.

L'orage avait pourtant été anticipé par les services de Météo France, qui avaient placé une dizaine de départements du sud-ouest en alerte orange.

"On surveillait la pluie, on savait que le risque ne viendrait pas de la grêle ou des rafales. On avait prévu qu'il y aurait un orage stationnaire, qui ne bouge pas et qui donne beaucoup d'eau. Mais on ne peut pas savoir où exactement il va tomber. Ca, on le découvre quasiment au dernier moment".

C'est la problématique que nous rencontrons avec les orages : la localisation. On ne pouvait pas savoir si ça allait être sur Agen, Marmande ou Toulouse. Il se trouve qu'hier c'est tombé sur Agen, en zone urbaine. Si c'était tombé en pleine campagne, les champs auraient sans doute été ravinés, mais les dégâts n'auraient pas été les mêmes.

Olivier Cabanne - Météo France Mérignac

Les réseaux de collecte d'eau de pluie dépassés

D'après la première adjointe à la mairie d'Agen, Clémence Brandelin-Robert, le réseau de récupération des eaux de pluie a été saturé. Il n'a pas été en capacité d'absorber de telles quantités d'eau. " Un trop plein d'eau dans les réseaux". Bien que prévenus, les services de la ville, les habitants ont été surpris par une telle ampleur. Les pluies diluviennes ont duré longtemps, plus que d'habitude. 

Des pluies torrentielles de cette nature pourraient être bien plus fréquentes dans les années à venir, en raison du dérèglement climatique. Avec de lourdes conséquences notamment en milieu urbain sous nos lattitudes. Et la question d'une adaptation notamment des villes à ces nouveaux fléaux météo. 

Ce jeudi, un nouvel épisode pluvio-orageux est attendu vers 14 h sur l'ensemble du département notamment l'est, avec parfois de très forts cumuls de précipitations, jusqu’à 40 mm localement. Des rafales de vent jusqu’à 60 km/h sont attendues, sans indice de grêle.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.