Meurtre à Agen : un homme se rend et avoue les faits

Un jeune homme a avoué avoir donné deux coups de couteau à un homme décédé dans la nuit de vendredi à samedi à Agen. Toujours en garde à vue, il sera déféré au parquet demain. 

Le pont Picketti a été coupé à la circulation le temps des premières constatations.
Le pont Picketti a été coupé à la circulation le temps des premières constatations. © Elsa Assalit

On en sait plus sur le meurtre d’un homme sans domicile fixe survenu dans la nuit de vendredi à samedi à Agen près de la gare quai Picketti. Alors que les investigations menaient les enquêteurs sur sa piste, un jeune Tongien s’est rendu de lui-même aux forces de l’ordre dimanche après-midi. Il est depuis en garde à vue et a pu livrer quelques éléments aux hommes de la police judiciaire chargés de l’enquête.

►Agen : un homme sans domicile fixe retrouvé mort après avoir été poignardé

 

« L’homme dit avoir agi seul », explique le parquet. « Il a donné deux coup de couteau à la victime alors que celle-ci se trouvait à terre. Il s’est servi d’un couteau dont il était en possession. Visiblement il s’agirait d’une querelle entre deux personnes alcoolisées. Les deux individus ne se connaissaient pas ».

Ce jeune homme, rugbyman, était arrivé dans le Lot-et-Garonne il y a quelques mois après avoir été renvoyé du club de Toulon. « Apparemment il y avait été impliqué dans une bagarre », explique le parquet qui précise que rien ne fait état de cette bagarre dans son casier judiciaire, ni aucun autre fait d’ailleurs.

Ce lundi soir, il est toujours en garde à vue. Il sera déféré au parquet demain en vue de l'ouverture d’une information judiciaire pour homicide. Reste à savoir si une circonstance aggravante sera retenue à son encontre.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers police société sécurité justice