• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Trois personnes soupçonnées de maltraitance dans un Ehpad de Fumel à la barre aujourd'hui

© MAXPPP
© MAXPPP

Une aide-soignante et deux agents de la maison de retraite rattachée à l'hôpital de Fumel, en Lot-et-Garonne, comparaissent ce mercredi devant le tribunal correctionnel d'Agen. Elles sont poursuivies pour harcèlement sur personnes vulnérables.

Par CA

Elles sont trois femmes, quinquagénaires, appelées à s'expliquer sur des faits dénoncés au début de l'année 2016.

L'une était aide soignante titulaire à l'époque et a été licenciée depuis, après un conseil de discipline réuni en juin 2016.

Les deux autres étaient des agents contractuelles dont les contrats n'ont pas été renouvelés. 

Ce sont les représentants du personnel qui avaient dénoncé leurs attitudes lors de la réunion d'un CHSCT en février 2016. Les trois femmes auraient eu des comportements humiliants, parfois agressifs envers 11 pensionnaires de l'Ehpad.

Il est question de brimades, de manque de respect, de maltraitance psychologique et verbale. 

Les trois femmes auront l'occasion de s'expliquer durant l'audience. Elles bénéficient encore de la présomption d'innocence. 

Sur le même sujet

Cognac : le Poitou-Charentes veut vendre son tourisme authentique aux Chinois

Les + Lus