UPSA à Agen : une plainte a été déposée contre la direction pour "délit d'entrave"

Le Comité Central Extraordinaire d'Entreprise d'Upsa se tenait ce lundi après-midi. Les représentants du personnel ont appris que la baisse du capital se montait à 200 millions d'euros au profit de la holding BMS, seul actionnaire. Ils ont décidé de porter plainte.

La direction assure de son côté que cette baisse de capital n'a rien à voir avec la vente de l'entreprise. Les syndicats ne sont pas convaincus.
Le comité a décidé, à l'unanimité, de porter plainte contre la direction (BMS) pour délit d’entrave. Car la Direction aurait dû informer le CCE de cette opération financière de façon formelle.

Quel avenir pour les 1300 salariés d'UPSA en Lot-et-Garonne? Le premier employeur privé du département est à vendre. Parmi les repreneurs potentiels, un favori :  le groupe STADA, un fabricant allemand de traitements génériques. 

Regardez le reportage de Jean-Michel Daguenet et Benoît-Pierre Morin.
 
Agen : Upsa doit donner des explications
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
entreprises économie emploi
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter