Covid-19 et 5e vague : un taux d'incidence record dans le Lot-et-Garonne

Publié le
Écrit par Dorine Conde
Test Covid - Image d'illustration
Test Covid - Image d'illustration © CHRISTIAN CHARISIUS / MAXPPP

Le jeudi 2 décembre 2021, le taux d'incidence dans le Lot-et-Garonne a dépassé les 500 cas pour 100.000 habitants. Une première historique dans le département depuis le début de l'épidémie.

La cinquième vague de Covid est bien arrivée en Aquitaine. Dans tous les départements le nombre de contaminations ne cesse d’augmenter. Dans le Lot-et-Garonne et les Pyrénées-Atlantiques, le taux d’incidence dépasse les 500 cas pour 100.000 habitants. 

Le vendredi 3 décembre, en Lot-et-Garonne, on comptait 562 cas positifs pour 100.000 habitants quand on en dénombrait 520 la veille. De même dans les Pyrénées-Atlantiques, où en une journée le taux d'incidence a augmenté de 37 points. 

→ Voici les dernières données disponibles ce jour 

Si un tel taux avait déjà été atteint dans les Pyrénées-Atlantiques en octobre 2020, il est historique dans le Lot-et-Garonne. Au plus fort de la deuxième vague, le pic épidémiologique n'avait pas dépassé les 300 cas positifs pour 100.000 habitants dans le département. 

"Tout un ensemble de facteurs explicatifs"

Une explosion du nombre des contaminations qui peut être expliquée par "tout un ensemble de  facteurs" selon Sophie Larrieu, médecin épidémiologiste de Santé Publique France en Nouvelle-Aquitaine. "Le variant delta est déjà plus contagieux, il est aussi combiné à des conditions météorologiques favorables au développement du virus " explique l'épidémiologiste. A cela s'ajoute une immunité de la population qui est en baisse.

On savait que l'immunité acquise par le virus n'était pas durable mais on se rend compte qu'elle l'est moins que ce que l'on pensait.

Sophie Larrieu, épidémiologiste à Santé Publique France Nouvelle-Aquitaine

France 3 Aquitaine

Sophie Larrieu, rappelle donc l'importance de la dose de rappel pour lutter contre cette nouvelle vague. 

Un taux d'incidence plus important chez les 6-10 ans 

Si le taux d’incidence a augmenté pour toutes les tranches d’âge, c’est bien chez les élèves d’école primaire et les collégiens qu’il est le plus élevé. Chez les écoliers de 6 à 10 ans, il atteint même 1062 pour la semaine du 22 novembre. 

Les écoles deviendraient-elles des foyers de contamination ? Pas plus qu'ailleurs pour la médecin de Santé Publique France. "Si le taux d'incidence est plus élevé chez les enfants et jeunes adultes, c'est qu'ils se font plus dépister que les autres tranches d'âge" analyse-t-elle. 

En effet, plus on cherche et plus on trouve. Donc plus le nombre de dépistages est important, plus le taux d'incidence l'est aussi. 

@infographie : Sarah Paulin

A la lumière de ces dernières données, un observation ainsi résumée : "La circulation du virus est donc bien active pour toutes les tranches d'âge" conclut Sophie Larrieu.

Des centres de vaccination éphémères 

Pour faire face à cette flambée épidémique, des centres de vaccination éphémères seront ouverts ponctuellement dans le département dans les prochains jours, a annoncé la préfecture du Lot-et-Garonne ce vendredi.  Le premier d'entre eux sera installé  dimanche 5 décembre, dans la salle des fêtes de Damazan.  De 9 heures à 16 heures, 200 personnes âgées de plus de 18 ans pourront ainsi recevoir leur dose de rappel. 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.