Les dernières heures de Matthias Fekl au ministère de l'Intérieur

Matthias Fekl remettra dans quelques heures les clefs de la Place Beauvau à son successeur. Retour sur les quelques semaines que le lot-et-garonnais a passé au ministère de l'Intérieur.

Le lot-et-garonnais Matthias Fekl encore ministre de l'Intérieur pour quelques heures
Le lot-et-garonnais Matthias Fekl encore ministre de l'Intérieur pour quelques heures © France 3 Aquitaine
Ce mercredi 17 mai, Matthias Fekl attend l'annonce de la composition du nouveau gouvernement et par-là même, le nom de son successeur.

Celui qui aura été un ministre de l'Intérieur éphémère (55 jours) revient sur cette nomination inattendue. Il a remplacé au pied levé Bruno Le Roux, exclu du gouvernement pour avoir employé ses deux filles comme collaboratrices parlementaires. C'était le 21 mars dernier.

Le jeune homme de 39 ans prenait alors la tête du prestigieux ministère situé Place Beauvau, une nomination qu'il a ressentie comme un grand honneur.

C'est un grand ministère républicain. C'est le ministère de la gestion de crise, le ministère de la sécurité, le ministère des libertés et c'est le ministère de l'Humain.

Avant cela, le lot-et-garonnais avait déjà été appelé à la rescousse pour un remplacement inopiné en septembre 2014. Celui de Thomas Thévenoud, le ministre atteint de "phobie administrative".

Deux ans et demi passés au Secrétariat d'Etat chargé du Commerce Extérieur où il avait fait entendre la voix de la France notamment lors du projet de libre échange avec les Etat-Unis (TAFTA).

Après la passation de pouvoir, Matthias Fekl recprendra son bâton de pélerin. Il se présente à sa propre succession aux élections législatives sur la 2è circonscription du Lot-et-Garonne.
 

durée de la vidéo: 02 min 11
Matthias Fekl : dernières heures au ministère de l'Intérieur ©France 3 Aquitaine



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sécurité société politique