La recherche de météorites en Lot-et-Garonne après l'observation d'un bolide dans le ciel du Sud-Ouest samedi dernier

L'étoile filante a été largement observée dans le ciel samedi soir. Et selon les modèles des scientifiques, la météore a dû atterrir dans un secteur du Lot-et-Garonne. Riche d'enseignements, les scientifiques et amateurs vont la chercher pour la faire parler de ses origines. 

L'étoile filante a été filmée par les caméras du programme FRIPON, samedi 27 février. On distingue ici la pleine lune à droite de l'image et au-dessus à gauche le bolide.
L'étoile filante a été filmée par les caméras du programme FRIPON, samedi 27 février. On distingue ici la pleine lune à droite de l'image et au-dessus à gauche le bolide. © Fripon - Vigie-ciel

Le ciel ne leur est pas tombé sur la tête mais ils ont bien dû se demander ce que c'était ceux qui l'ont vue. Une magnifique et intense lumière lors d'une soirée de pleine lune. Samedi soir dernier, "vers 21h 43min 27sec en temps universel,  le météore lumineux pendant plus de 5 secondes a traversé le ciel français, au-dessus des départements du Gers et du Lot-et-Garonne." comme l'indique le site spécialisé Vigie-ciel.

Retrouvez notre reportage ici

Lot-et-Garonne : une météorite aperçue dans le ciel lot-et-garonnais ©France 3 Aquitaine


Il a été visible bien au-delà puisque pas moins de 83 signalements ont eu lieu par des témoins de la scène sur le site spécialisé Vigie-Ciel. 

"Ce grain de poussière" comme le décrit Karl Antier de l'équipe Vigie-Ciel est entré dans l'atmosphère et a été filmé par les caméras du programme scientifique FRIPON. 

Ce phénomène très lumineux est associé à l’entrée à très grande vitesse (21 km/s, soit plus de 75 000 km/h d’une roche en provenance des zones externes de la ceinture d’astéroïdes (localisée entre Mars et Jupiter, dont la masse initiale est estimée à 500 g.

Vigie-Ciel

Phénomène exceptionnel ? Pas complétement précise Karl Antier mais quand même très intéressant. "On va en avoir à peu près un par mois dans le ciel français. Souvent, ils ne tombent pas forcément dans des endroits où  on peut aller le chercher, il y en a beaucoup dans l'eau."
"Là, on a beaucoup de témoignages et des vidéos et enregistrements assez précis qui permettent justement d'avoir une trajectoire plus précise et donc une zone plus réduite . Celui-là va être plus facile à aller chercher. Quand on fait tourner les modèles, on est quasi sûr qu'il y a une météorite au bout !"

La chasse aux météorites

Soit le voilà sur terre. Enfin les voilà, car le caillou initial s'est probablement divisé. Et maintenant, ce sont des cailloux d'environ 150 grammes qui sont recherchés dans un secteur à l'est d'Aiguillon en Lot-et-Garonne. 

Entouré du trait orange, la zone où sont à-priori tombée les météorites. A l'est d'Aiguillon en Lot-et-Garonne
Entouré du trait orange, la zone où sont à-priori tombée les météorites. A l'est d'Aiguillon en Lot-et-Garonne © Vigie-Ciel

"Ca va faire la taille d'une noix. C'est pas très gros. " s'amuse Karl Antier. Qu'importe, une météorite quelque soit sa taille intéresse ces passionnés. Car elle raconte le ciel. En collectant ce trésor, les scientifiques vont chercher d'où il provient dans le système solaire. Et donc petit à petit mieux connaître ce qu'il y a très très au-dessus de nos têtes. La quête de cette connaissance peut ainsi se faire à terre, à défaut de parcourir l'univers. 

Les bénévoles organisent alors comme une battue pour aller chercher les précieux cailloux tombés du ciel. La Ferme des Etoiles, association spécialisée dans les sciences et l'Univers, installée dans le Gers, prépare l'expédition. 

Les météorites, messagères du système solaire

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
sciences culture insolite