Lot-et-Garonne : la préfecture interdit la baignade dans le lac de Damazan après la mort de 2,5 tonnes de poissons

Du 7 juin au 4 juillet, il est interdit de se baigner dans le lac du Moulineau, qui se situe sur les communes de Damazan et Saint-Pierre de Buzet. En cause, 2,5 tonnes de poissons retrouvés morts dans le lac et des nappes rouges qui recouvrent l'eau. 

La baignade est interdite jusqu'au 4 juillet au lac de Moulineau dans le Lot-et-Garonne.
La baignade est interdite jusqu'au 4 juillet au lac de Moulineau dans le Lot-et-Garonne. © Ingrid Gallou / France Télévisions

Mystère au lac du Moulineau... Après avoir constaté que des poissons étaient morts dans le lac qui se situe sur les communes de Damazan et Saint-Pierre de Buzet dans le Lot-et-Garonne, la préfecture a publié un arrêté préfectoral pour interdire la baignade et les loisirs nautiques jusqu'au 4 juillet.

Depuis le mois d'avril, 2,5 tonnes de poissons morts ont été retrouvées dans le lac. Les analyses des poissons, réalisées par la Fédération de Pêche, révèlent la présence du "Gold Herpes Virus", détaille la préfecture dans son arrêté. De plus, les poissons qui se trouvent en état de décomposition provoque une odeur pestilentielle qui pourrait susciter des malaises chez les usagers du lac. 

La préfecture réalise une deuxième vague d'analyses pour en savoir plus. Les résultats sont attendus en fin de semaine.

L'odeur des poissons en décomposition pourrait provoquer des malaises chez les usagers du lac.
L'odeur des poissons en décomposition pourrait provoquer des malaises chez les usagers du lac. © France Télévisions
On a trouvé 2,5 tonnes de poissons morts dans le lac du Moulineau.
On a trouvé 2,5 tonnes de poissons morts dans le lac du Moulineau. © France Télévisions

D'autre part, des nappes rouges ont été observées sur l'ensemble du lac. On ne connait pas encore ni la nature de ces nappes ni si elles sont dangereuses pour l'homme. Toutefois, le téléski disponible sur le lac est contraint d'arrêter son activité le temps de l'arrêté préfectoral. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
santé société nature loisirs sorties et loisirs