Procès de Jérôme Cahuzac : qu'en pense-t-on dans le Villeneuvois où il était élu ?

Il a été député du Lot-et-Garonne, maire de Villeneuve-sur-lot. Jérôme Cahuzac est jugé en appel depuis hier, cinq ans après le scandale de ses comptes cachés. 
Un homme décrit comme brillant, qui a laissé derrière lui un souvenir pas forcément mauvais. 

Sa première élection, c'était comme député de la troisième circonscription du Lot-et-Garonne. Jérôme Cahuzac avait 45 ans. A Paris, il avait mené une carrière réussie de chirurgien esthétique et consultant pour l'industrie pharmaceutique. Il voulait se lancer dans la vie politique locale.  L'année suivante, en 96, il devient conseiller général puis maire de Villeneuve-sur-lot. 
Mai 2012, c'est la consécration. Jérôme Cahuzac entre au gouvernement comme ministre délégué au budget. Il y restera 10 mois. 

Pour Didier Caminade, président de la communauté Fumel-Vallée du Lot et maire sans étiquette de Cuzorn,  "ce monde n'était peut-être pas tout à fait le sien". 

Un moment donné, il s'est laissé emporté par l'ivresse du pouvoir, je crois. 


Didier Caminade regrette "une véritable perte pour le territoire". 

Dans la presse locale, le journal satirique La Feuille n'a pas épargné Jérôme Cahuzac. 
Pourtant Anne Carpentier, sa rédactrice en chef relativise ce procès qui se voudrait "exemplaire" : 

Il faudrait que tous les tribunaux se remplissent de gens qui ont commis ce type de délit. Un délit fiscal. En aucun cas, le mensonge ne doit être pris en considération. Les tribunaux ne s'occupent pas de moral


Dans la famille politique de l'ancien ministre délégué au budget, les élus sollicités par notre équipe n'ont pas souhaité s'exprimer. Le temps n'est plus au soutien mais au procès parisien. 

Cétait la terre d'élection de Jérôme Cahuzac. Il y a été maire et député.


Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité