Des lundis sans viande ? Le secteur bovin réagit...

500 personnalités ont lancé dans le journal Le Monde un appel au "lundi vert" : ne plus manger de viande ni de poisson un jour par semaine. En Limousin, terre de production bovine, cette idée passe mal auprès des professionnels, déjà fragilisés.
Installé à Salon-la-Tour (19), Bernard Roux, le président du conseil international de la Limousine, s'inquiète de cet appel.
Installé à Salon-la-Tour (19), Bernard Roux, le président du conseil international de la Limousine, s'inquiète de cet appel. © F3 - Cécile Descubes
Yann Arthus-Bertrand, Stéphane Bern, Boris Cyrulnik, Isabelle Autissier, Juliette Binoche ou encore Matthieu Ricard font partie des 500 personnalités à avoir signé cet appel dans le journal Le Monde du 3 janvier 2019.
Ils s'engagent à remplacer chaque lundi la viande et le poisson, afin de contribuer à la "sauvegarde de la planète, la santé des personnes, et le respect de la vie animale".

En Limousin, terre par excellence de la (bonne) viande et de la production de vache à l'herbe, cet appel est plutôt mal accueilli.
Les producteurs, qui connaissent déjà de nombreuses difficultés, craignent un nouvel amalgame avec la viande industrielle et une baisse de la consommation.
Bernard Roux, Président du Conseil international de la Limousine, exprime une certaine résignation face à la tendance actuelle de discréditer la consommation de viande : 

Si ces gens-là veulent manger des céréales ou du quinoa qui viennent de l'autre bout du monde, c'est leur choix. Mais je ne suis pas certain que ce soit meilleur pour la planète.

La restauratrice Anne Alassane, qui travaille la viande limousine au pôle de Lanaud, espère pour sa part que cet appel sera une nouvelle occasion de mettre en avant la viande de qualité : 

Je trouve l'appel de Yann Arthus-Bertrand tout à fait légitime et intéressant. Je pense qu'il faut que nous, professionnels et restaurateurs, nous nous adaptions, et nous aurons une carte à jouer à ce niveau-là.

 
L'appel aux lundis verts, sans viande ni poisson


 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
consommation économie écologie environnement société agriculture