• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Marcel Azzola, des souvenirs limousins

Souvenir d'une petite improvisation dans le salon de Marcel Azzola... / © France 3 Limousin
Souvenir d'une petite improvisation dans le salon de Marcel Azzola... / © France 3 Limousin

Légende de la musique et accompagnateur de Jacques Brel, Edith Piaf ou encore Barbara, l’accordéoniste est mort à 91 ans le 21 janvier 2019. Il était passé par les Nuits de Nacre à Tulle, et avait joué avec le batteur limougeaud Jean-Marc Lajudie.
 

Par François Clapeau

Pour commencer cet article, voici un souvenir personnel, marquant dans une carrière de journaliste...

 

De Limoges à Vesoul


Il y a 7 ans, un reportage consacré à la carrière du batteur limougeaud Jean-Marc Lajudie m’emmène dans un pavillon des Yvelines : c'est la demeure de Marcel Azzola. Les deux musiciens ont très souvent collaboré.

A l’époque, Marcel Azzola a plus de 80 ans, mais il a encore l’air d’un jeune homme : il parle de son parcours, et il échange des souvenirs pleins de passion et de générosité. Avec Jean-Marc Lajudie, il improvise même un bœuf au milieu de son salon...

Et il nous raconte l’’histoire de « Vesoul », la fameuse chanson de Brel, et le « Chauffe Marcel » qui restera gravé dans l’histoire.

Ce n’est finalement qu’une courte anecdote : Marcel Azzola nous explique qu’il s’agissait en fait de boucler un enregistrement en studio. Il restait un peu de place pour graver quelques notes sur le 33 tours.
Alors il improvise une introduction, et Brel se lance dans un texte un brin surréaliste ; on l'entend sur la bande encourager avec enthousiasme son compagnon… Un véritable tube est né.

Aujourd’hui, Jean-Marc Lajudie parle de Marcel Azzola comme d’un « deuxième papa » ; il témoignera ce mardi soir dans le journal de France 3 Limousin.

 

De Vesoul à Tulle


Marcel Azzola a beaucoup joué en Limousin. 
Le plus souvent, c’était à Tulle, forcément ; il était régulièrement à l’affiche des Nuits de Nacre.

Il devait d’ailleurs, en compagnie de Sébastien Farge, inaugurer le 29 juin dernier la 31ème édition du festival dédié à son instrument.
Mais il a été contraint d’annuler sa venue, déjà pour des raisons de santé.

Pour finir, petit exrait vidéo en forme d'hommage, avec notre reportage dans le salon de Marcel Azzola, avec Jean-Marc Lajudie...



 

Sur le même sujet

toute l'actu musique

L'entreprise de chausson pour enfant Bossi

Les + Lus

Les + Partagés