Des nouveaux pavillons bleus en Limousin

© anneileino / CC0 / PIXABAY
© anneileino / CC0 / PIXABAY

Le « palmarès » 2018 des Pavillons Bleus, 33ème édition, vient d’être dévoilé. Et contrairement aux deux précédents, les choses bougent en Limousin : Beynat disparaît en Corrèze, mais Egletons et Masseret arrivent. Et Saint-Hilaire-les-Places permet à la Haute-Vienne de revenir !

Par Jean-Martial Jonquard / SA

Depuis 33 ans, le label « Pavillon Bleu » distingue la volonté des communes de promouvoir un développement touristique durable de leur territoire, via une gestion environnementale des lieux (gestion de l'eau et des déchets, éducation à l'environnement).

En 2017, au niveau national, il y avait 275 labélisés, 173 communes, pour 390 plages, et 102 ports.
Cette année, 293 labélisés, 186 communes, pour 399 plages, et 107 ports.

Alors qu’en Limousin, depuis 2016, seules quatre mêmes communes corréziennes étaient distinguées, cette année, les choses changent !
Exit l’étang de Miel à Beynat, mais place à la plage du lac du Deiro à Égletons, et au plan d’eau de Masseret-Lamongerie.
Le site d’Ambrugeat-Meymac, la plage de Neuvic-d’Ussel et les Bariousses à Treignac conservent eux leur pavillon, toujours dans le département corrézien.

Autre nouveauté cette année, la Haute-Vienne revient dans le palmarès, avec le lac de Plaisance, à Saint-Hilaire-les-Places.

En revanche, en Creuse, il n’y aura toujours pas de pavillon flottant au vent.

Six communes limousines distinguées donc, sur les 28 au total que compte la région Nouvelle Aquitaine.

Des nouveaux pavillons bleus en Limousin
Reportage : Jérôme Piperaud et Henri Simonet. Avec : Sylvie Vallade, maire de Saint-Hilaire-les-Places. - France 3 Limousin


Sur le même sujet

Gironde : la ferme à spiruline du Val de l'Eyre

Les + Lus