Nouvelle-Aquitaine : Geneviève Darrieussecq, tête de liste de la majorité présidentielle aux élections régionales

L'annonce est quasi-officielle. Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée aux anciens combattants devrait bien être la tête de liste de la majorité présidentielle aux élections régionales, selon l'agence France presse. 

Geneviève Darrieussecq, lors de l'émission Dimanche en Politique qui sera diffusée le 4 octobre.
Geneviève Darrieussecq, lors de l'émission Dimanche en Politique qui sera diffusée le 4 octobre. © FTV
Deux figures de la majorité présidentielle étaient pressenties pour prendre la tête d'une liste pour les élections régionales. D'un côté, Jean-Baptiste Djebbari, élu député de la Haute-Vienne, aujourd'hui ministre des transports et de l'autre, Geneviève Darrieussecq, la Landaise, ministré déléguée aux Anciens combattants.

C'est finalement l'ancienne maire de Mont-de-Marsan qui aurait été désignée par le président de la République pour incarner cette tête de liste. Les deux candidats étaient en rendez-vous lundi, avec Jean Castex, afin de connaître la décision d'Emmanuel Macron.

Eviter un Biarritz bis

La décision était attendue au sein de la majorité, qui craignait un bis repetita des municipales à Biarritz. Après plusieurs mois de face à face, sur deux listes concurrentes, Didier Guillaume et Jean-Baptiste Lemoyne avaient été sommés par le président de se retirer, pour éviter toute dissension au sein de la majorité. 

"Cette fois, au moins, Geneviève Darrieussecq et Jean-Baptiste Djebbari se sont parlés", relève un ministre, alors que les deux concurrents ont également été reçus ces derniers jours par le Premier ministre, Jean Castex.

Désormais confirmée dans son nouveau rôle de leader, Geneviève Darrieussecq a déjà lancé les consultations. Une candidature souhaitée par le représentant du Modem en Gironde, Fabien Robert comme il l'a exprimé lors d'une conférence de presse lundi 12 octobre. Il défendait ainsi sa préférence : "Elle est la plus motivée, la plus légitime et la plus ancrée dans notre région pour mener la liste de la majorité présidentielle". En comparaison donc avec l'autre candidat Jean-Baptiste Djebbari.
Interrogée dans l'émission Dimanche en Politique qui sera diffusée le 4 octobre à 11h30, Geneviève Darrieussecq, ministre déléguée (MoDem) en charge des anciens combattants a clairement annoncé sa volonté de candidater aux régionales de mars 2021. 

Moi j'ai envie d'y aller, j'ai la motivation, la connaissance du terrain, la connaissance de la région. C'est ma région : l'Aquitaine, et maintenant la Nouvelle-Aquitaine. Je l'ai un peu dans la peau.

Geneviève Darrieussecq - candidate aux élections régionales -

 

Face à Alain Rousset

La ministre déléguée aux anciens combattants devra tout de même faire face à Alain Rousset, l'actuel président PS de la région. S'il n'a pas encore officialisé sa candidature, cette dernière doit être annoncée prochainement.

L'actuel président de la Nouvelle-Aquitaine compte ainsi des partisans parmi les marcheurs. 
"Dans cette région, Darrieussecq et le MoDem ont toujours privilégié les alliances avec la droite" relève un ponte LREM.
Le MoDem siège par ailleurs actuellement dans l'opposition à la majorité Rousset au Conseil régional de Nouvelle-Aquitaine.
 
Les autres têtes de liste de la majorité présidentielle dans les régions doivent être désignées avant la fin de l'année, selon plusieurs responsables de la majorité.
Geneviève Darrieussecq, une proche de François Bayrou, avait été élue députée des Landes en 2017, avant d'intégrer le gouvernement.

Les élections régionales doivent théoriquement se tenir les 14 et 21 mars, sous réserve d'une évolution de la situation sanitaire.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
politique élections régionales élections