Nouvelle Aquitaine: comme on pouvait s'y attendre, le chômage en forte hausse

Une hausse de 8,5% du chômage en mars en Nouvelle Aquitaine, c'est plus que la moyenne nationale de 7,1%. Les consequences du confinement se font sentir particulièrement dans la Vienne, la Charente et la Charente-Maritime.
© Christophe Morin - MaxPPP
Trois départements de la Nouvelle Aquitaine affichent une très forte hausse du chômage en mars. La Vienne, +10,9%. la Charente-Maritime, +9,5% et la Charente, +9,3%.
La Creuse avec +5,2%, le Lot-et-Garonne +6% et la Corrèze +6,1% s'en sortent moins mal. Les autres départements sont tous autour de 8%.

Les intérimaires les plus touchés

Si, comme l'explique Muriel Pénicaud, la ministre du Travail, le chômage partiel a amorti le choc, les intérimaires, eux, payent un lourd tribut au confinement et à la crise sanitaire. Le nombre d’intérimaires dont la mission s’est terminée a explosé : + 168% par rapport au mois de février.

Même situation difficile pour les premières entrées sur le marché du travail, elle ont baissé de 45,5%.

Les stages ou les formations sont des statistiques qui font généralement baisser les chiffres du chômage, mais en mars, ce n'est pas le cas, ils ont baissé de 43,7%.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
emploi économie