Noyade : trois conseils pour éviter les drames car " l'océan de l'hiver n'est pas celui que l'on connaît le 14 juillet"

Les beaux jours arrivent et l'heure est au bol d'air, notamment pour les vacanciers. Mais les conditions en hiver sont différentes des conditions d'été. Les profils des plages ont été modifiés par différents tempêtes et de fortes houles d'hiver. Voici trois conseils de prudence qui s'imposent

Beau temps même un peu frais, mais pas pour autant mer calme. Les côtes landaise et girondine accueillent beaucoup de promeneurs, voire de baigneurs pour les moins frileux mais attention, l'océan s'avère encore dangereux. Une femme est décédée cette semaine emportée par une vague alors qu'elle se promenait avec un groupe sur le rivage d'une plage des Landes. Un drame bien sûr qui mobilise les communes landaises littorales réunies à travers le syndicat mixte de gestion des baignades landaises. 

Les gens pensent que c'est comme en été. Sauf que l'hiver, la houle est forte, très puissante et très instable. On va avoir une succession de vagues qui va arriver et tout d'un coup, une montée d'eau est complètement imprévisible. Une va monter beaucoup plus haut que les précédentes. 

Stéphanie Barneix - Syndicat mixte de gestion des baignades landaises -

La houle donc, et l'érosion se conjuguent pour rendre le milieu dangereux si l'on n'y prête garde affirme Stéphanie Barneix : "On a eu beaucoup d'érosion sur la côte donc on a des plages en pente énormément érodée, ça multiplie l'instabilité et le profil des plages." 
Et bien sûr, les rayons de soleil, la période de vacances scolaires, l'accès aux pistes de ski impossible, attirent du monde pour se promener sur le littoral. Il va faire beau encore ce week-end et les gens ont besoin de s'aérer.

Les trois conseils pour profiter de l'océan en toute sécurité

Enfants ou adultes, personne n'est à l'abri d'un accident, d'une noyade. "L'océan de l'hiver n'est pas celui que l'on connaît le 14 juillet" comme le souligne Stéphanie Barneix qui nous donne trois consignes si l'on veut se balader sans que la journée vire au drame. 

Conseil pour les promeneurs : ils doivent rester sur le sable sec, à au moins à 10 mètres du bord. D'autant plus quand la houle est forte et pour ne pas se faire emporter. 

Conseil pour les baigneurs : trois bonnes raisons de ne pas y aller "On déconseille fortement la baignade puisque l'eau est froide, et on a vu des gens qui se trempaient ces derniers jours. Il y a beaucoup de courant et étant donné que les plages ne sont pas surveillées, le délai d'intervention des secours est très important ."

Conseil pour ceux qui pratiquent une activité :  surf, stand-up paddle, body-board, c'est tentant ! " Si on veut pratiquer les activités nautiques, mieux vaut se retourner vers les professionnels pour être encadré." Une garantie de sécurité supplémentaire. 

De belles balades mais avec prudence sur le littoral en hiver.
De belles balades mais avec prudence sur le littoral en hiver. © C. Le Hesran

 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
noyade faits divers pays basque nature parcs et régions naturelles mer thalassa sorties et loisirs