" Ouaga Girls " de Thérésa Traoré Dahlberg, un documentaire qui célèbre les femmes

Publié le Mis à jour le
Écrit par Marie-Luce Rigout .

Bien décidées à devenir mécaniciennes, la caméra suit une bande de filles en bleu de travail, mains dans le cambouis, à Ouagadougou. Sorti en salle hier, ce film documentaire, " Ouaga Girls " bouleverse les préjugés : aucun métier ne doit être interdit aux femmes !

Tout savoir sur les mondiaux de pelote basque : Championnats du monde de Pelote Basque 2022

La réalisatrice, Thérésa Traoré Dahlberg, dont c'est le premier long-métrage, a suivi le quotidien de jeunes filles en dernière année de mécanique dans un centre de formation de Ouagadougou.

Chantale, Bintou, Dina, Marthe et les autres achèvent leur formation de carrosserie-tolerie dans une école de mécanique pour jeunes filles.





Y'a pas un métier qu'une femme ne peut pas faire, si elle le décide...                           les jeunes filles de "Ouaga Girls "



La caméra a suivi ces jeunes filles à l'école mais aussi dans la vie de tous les jours, quand elles surfent sur leur portable, qu'elles parlent d'amour ou qu'elles assistent à un concert de rap.



Voici la bande-annonce :





Thérésa Traoré Dahlberg nous offre là " Un beau portrait de filles en bleu de travail " ( Le Monde )

 

Ce documentaire évite cependant les effets de discours et capte d'abord la charmante timidité de ces élèves. Même en ayant choisi une orientation professionnelle anticonformiste, elles préservent leur jardin secret. Le Directeur de l'école les fait applaudir en les désignant comme des " braves femmes du futur ", mais elles ne veulent pas être des symboles. Elles veulent vivre. C'est joliment vu.                  F.Strauss / Télérama

Infos +
" Ouga Girls" le 8 mars :

- La Rochelle (17), cinéma CGR

- Mugron (40), cinéma l'Entracte

- Parthenay (79) cinéma Le Foyer

- Saint-Astier (24) à La Fabrique
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité