Pablo, nouvelle recrue des Girondins, aura son baptême du feu au Parc des Princes

Publié le Mis à jour le
Écrit par KJ avec AFP
joueur en bleu, de face
joueur en bleu, de face © JEAN-PIERRE MULLER / AFP

Nouveau défenseur central de Bordeaux, le Brésilien Pablo aura eu à peine dix jours pour se roder qu'un choc l'attend déjà vendredi (20h30) face aux vedettes du Paris SG en ouverture de la 5e journée de Ligue 1.

Son nom est sorti du chapeau en fin de mercato, après qu'une dizaine d'autres aient été proposés aux dirigeants bordelais pour compenser les blessures de Lamine Sané (arthroscopie) et Grégory Sertic (rupture des ligaments croisés) et combler numériquement un secteur qui aurait eu du mal à résister entre L1 et Europa League cet automne. Outre ces blessures, contre le PSG, Bordeaux sera aussi privé de Cédric Yambéré, suspendu.

Ainsi est donc arrivé Pablo, 24 ans, défenseur robuste (1,88 m pour 79 kg) à la carrière loin d'être linéaire entre des débuts en quatrième division brésilienne, un essai avorté au PSV Eindhoven pour un problème de visa de travail, un retour au bercail avec des prêts en D2, avant son éclosion à Ponte Preta dans le Championnat du Brésil où il a été observé à 14 reprises par les recruteurs bordelais.

Une semaine plus tard, les Girondins, qui n'ont pu l'observer qu'à l'entraînement - le match amical prévu le 4 septembre contre la Real Sociedad ayant été annulé -, abondent dans le même sens. "Pablo est un très bon joueur de duels, défensivement difficile à passer", reconnaît l'entraîneur Willy Sagnol. "Le gros avantage qu'il a, c'est qu'il était à mi-championnat au Brésil donc il est prêt physiquement. Après, il y aura forcément un temps d'adaptation" par rapport au rythme des matches brésiliens, beaucoup plus faible que ce qui se passe en Europe."

Son association avec Pallois, homme fort du début de saison girondin, sera également scrutée vendredi face à l'escouade offensive parisienne, disséminée ces deux dernières semaines aux quatre coins du globe pour la trêve internationale.

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.