Pas de vacances pour donner son sang en Limousin

Illustration / © Désirée Martin/AFP
Illustration / © Désirée Martin/AFP

Avec l'été, la canicule et les départs en vacances les dons de sang ont tendance à diminuer .
Mais les besoins , eux, restent les mêmes et ont même tendance à augmenter.
Partout en Limousin on peut donner son sang pendant l'été.

Par Pascal Coussy

L’été est toujours une période toujours difficile pour le don de sang.
Cette année encore, en Limousin comme partout en France, les réserves de ce précieux liquide diminuent avec l'arrivée des beaux jours.

L'Etablissement Français du Sang (EFS) appelle donc une nouvelle fois à la mobilisation tout au long des prochaines semaines pour contrebalancer l’effet canicule et la baisse de fréquentation des lieux  de collectes liée aux départs en vacances.
 

Chaque jour, 10 000 dons sont nécessaires en France pour assurer les besoins des malades.


Pour donner votre sang vous pouvez vous rendre tout l’été dans les sites de l’Établissement Français du Sang ou dans les nombreuses collectes mobiles organisées partout en France, en cœur de villes mais aussi au plus près des donneurs, sur les lieux de vacances.

La liste des lieux et des dates de collecte est accessible sur le site de l'EFS. Une trentaine de lieux et de dates sont proposés cet été en Limousin.

Toute personne âgée de 18 à 70 ans, qui pèse plus de 50 kg et qui est reconnue apte suite à l’entretien prédon, peut donner son sang.

Après 60 ans, le premier don est soumis à l’appréciation d’un médecin de l'EFS. Les hommes peuvent donner jusqu’à 6 fois par an et les femmes jusqu’à 4 fois.
 

En vacances, on a plus de temps pour donner son sang


Entre deux dons de sang, il faut respecter un délai de 8 semaines minimum. La liste des contre-indications est conusltable sur le site de l'EFS.

On peut donner son sang, du plasma ou des plaquettes.

Enfin, en période de canicule, quelques précautions s'imposent : bien s’hydrater avant, pendant et après le don, ne pas être à jeun au moment du don, prendre une collation après et ne pas faire d’activité physique importante après le don.
 

Sur le même sujet

Violette Dorange

Les + Lus