Poitou-Charentes : le commerce de proximité s'organise pour survivre au reconfinement

Pris au dépourvu lors du confinement au printemps dernier, le commerce de proximité s'organise plus efficacement cette fois. Les services de livraisons ou de "click and collect" se mettent en place dans de nombreux commerces.
Click & Collect
Click & Collect © France Télévisions
Lors du confinement du printemps, la fermeture de tous les commerces sauf ceux de produits alimentaires avait été très brutale pour la quasi totalité des commerçants. Cette fois, les commerces de proximité ont rapidement mis en place des systèmes de livraisons ou de retrait de commmandes faites en ligne, le fameux "click and collect".
Le principe est simple, vous allez sur le site internet du commerce en question, vous commandez un article et vous venez ensuite le retirer à la porte du magasin ou dans un point de retrait. 

Des plates-formes pour soutenir les commerces et les artisans locaux

Pour simplifier les choses, les grandes villes de la région ont rassemblé les différents commerces sur des plates formes digitales.
C'est le cas à Poitiers et Grand Poitiers avec maboutique.grandpoitiers.fr. Vous choisissez une catégorie dans les cinq qui sont proposées, santé, culture, alimentation, services, jeux et jouets et vous trouvez alors les informations utiles et la marche à suivre.

Même système à La Rochelle sur le site larochelle.iciondrive. La démarche est la même.Cette plate-forme est en service depuis ce lundi. De leur côté, des restaurateurs de la rue des Dames (La Rochelle), publient une vidéo pour inviter leurs clients à venir commander chez eux. 
Le département de Charente-Maritime de son côté créé un numéro unique pour vous aidez dans vos démarches quotidiennes ou passer des commandes à des commerçants proches de votre domicile, il faut composer le 0 809 540 017. A Saintes, le site achetezasaintes.fr propose des commerces en ligne.

La ville d'Angoulême a également dressé la carte des commerces de proximité ouverts elle est à retrouver ici.

Du côté de Niort et de l'agglomération, la plate-forme est en cours de mise en place.

Dans les zones rurales aussi on peut acheter et consommer local

Dans les zones rurales, les commerçants et les artisans proposent aussi leurs services, c'est le cas par exemple dans le Montmotillonnais. Dès le confinement, au printemps, le club des entrepreneurs du sud Vienne avait ouvert la première plate-forme du genre : consommons sud Vienne. Elle est évidemment toujours accessible et s'est étoffée de commerçants et artisans supplémentaires.

Cette liste de services n'est pas exhaustive, n'hésitez pas à nous contacter (redaction.poitiers[at]francetv.fr ou via notre page Facebook) si vous souhaitez partager des services identiques.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie confinement santé société coronavirus/covid-19