En Poitou-Charentes, les médecins s'emparent d'Instagram !

Pour promouvoir la médecine d'urgence, plusieurs praticiens utilisent Instagram pour partager leur journée. / © France télévisions
Pour promouvoir la médecine d'urgence, plusieurs praticiens utilisent Instagram pour partager leur journée. / © France télévisions

La médecine d'urgence est une spécialité médicale reconnue depuis un ans seulement. Pour faire la promotion de cette nouvelle discipline, le collège de médecine d'urgence du Poitou-Charentes a choisi les réseaux sociaux, accessibles à toutes et à tous.

Par Yleanna Robert

Les réseaux sociaux ont pris une place importante dans notre vie. Beaucoup ont une ou plusieurs application de partage sur leur smartphone. C'est ce qu'a bien compris le collège de médecine d'urgence du Poitou-Charentes. Pour promouvoir la médecine d'urgence, une spécialité reconnue depuis seulement un an, les équipes médicales ont eu l'idée de publier des photos d'intervention via le réseau Instagram.

"C'est un moyen de la promouvoir à travers des petites scénettes du quotidien hospitalier, que ce soit les urgences, le Samu, ou le Smur", précise Mathieu Violeau, médecin urgentiste à l'hôpital de Niort.

À voir ici, le reportage d'Antoine Morel, Julianne Paul et Carine Grivet :


S'il souhaite partager son quotidien, le personnel médical reste professionnel. Dans son salon, Claude, 83 ans, est pris en charge pour une détresse respiratoire par l'équipe médicale et les pompiers. La priorité est de conduire la victime à l'hôpital.

"On intervient souvent dans des situations un peu chaudes, avec des gens qui sont dans des états graves donc on n'a pas forcément le temps de s'occuper de prendre une photo, affirme Nicolas Roché, médecin urgentiste. Mais c'est vrai que sur certaines situations un peu insolites, ça permet de donner une image un peu rock&roll de notre métier."

L'application favoriserait la cohésion de groupe au sein des services d'urgences. Parmi les abonnés, on trouve des médecins mais aussi des aides-soignants et des infirmiers. "L'ensemble du personnel travaille main dans la main pour le patient et c'est intéressant de pouvoir montrer ces instants que nous passons 24h sur 24 ensemble", souligne Farnam Faranpour, chef du pôle du Samu-Smur 79.

Ces tranches de vie feront l'objet d'un concours, en décembre, pour désigner la meilleure photo de médecine d'urgence du Poitou-Charentes.

Sur le même sujet

Les + Lus