La préoccupante expansion des plantes invasives en Limousin

Etat des lieux des plantes exotiques envahissantes

De nombreuses plantes invasives prolifèrent rapidement sur tout le territoire français et donc en Limousin. Ambroisie ou Berce du Caucase, depuis quelques années, elles se répandent comme une traînée de poudre. 

Par Angélique Martinez

La Berce du Caucase est  la plante à éviter à tout prix car elle est dangereuse. En cas de contact cutané, sa sève peut occasionner de terribles brûlures (parfois jusqu'au troisième degré). Elle élimine la plupart des espèces indigènes lorsqu'elle s'implante dans une région.  La Berce du Caucase est pourtant utilisée encore chez nous en tant que plante ornementale. 

L'ambroisie fait aussi partie des espèces de plantes très invasives. Elle fait partie des mauvaises herbes. Elle est originaire d'Amérique du Nord et elle est apparue en France en 1863, introduite sans doute par un lot de semences fourragères. En Limousin, principalement dans le nord, sa présence est confirmée depuis 2004-2005. 
Le pollen de l'ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques : 6 à 12% de la population serait sensible à l'ambroisie selon l'Observatoire de l'ambroisie.  

Autre plantes invasives, le Raisin d'Amérique. Il est fortement toxique pour les animaux qui peuvent l'ingérer. Il a été introduit en France au 17ème siècle pour teinter le vin. 

La Renouée du Japon, arrivée en Europe au 19ème siècle, est une véritable peste végétale car elle bloque la croissance des espèces locales et elle est très difficile à éradiquer. 

La Balsamine de l'Himalaya, concurrence fortement les plantes locales jusqu'à les étouffer. Sa prolificité est explosive. Ses graines sont contenues dans des capsules allongées qui éclatent quand elles sont à maturité. A peine effleurées, elles projettent violemment leurs graines. La Balsamine de l'Himalaya est considérée de fait comme une plante invasive. 

Toutes ces espèces exotiques peuvent se développer chez nous et s'adapter à des milieux spécifiques, comme dans des plans d'eau par exemple, et rentrer en compétition avec les espèces locales. 

Sur le même sujet

Les maraudes de la Croix-Rouge de Bordeaux

Près de chez vous

Les + Lus