• ECONOMIE
  • POLITIQUE
  • SOCIÉTÉ
  • FAITS DIVERS
  • SPORT
  • CULTURE

Primaire de la droite : l'élection de François Fillon crée le malaise chez les centristes

© Cedric Bufkens/Wostok Press/MaxPPP
© Cedric Bufkens/Wostok Press/MaxPPP

L'élection de François Fillon sème le trouble chez les militants de l'UDI. Le centre, qui avait massivement soutenu Alain Juppé, se divise sur la marche à suivre.

Par Hugo Lemonier

François Fillon, un allié gênant pour l'UDI ? Les centristes se retrouvent comme la poule regarde le couteau au lendemain de la victoire surprise de l'ex-Premier ministre. 130 dirigeants, élus et militants de l'UDI Jeunes, annoncent leur ralliement à la candidature d'Emmanuel Macron pour la présidentielle de 2017.

Dans un communiqué, ils appellent le parti et les élus à "s'engager pleinement dans sa campagne, et la construction de son programme présidentiel".

Depuis, le président de l'UDI Jeunes, Aurélien Sebton, a pris ses distances avec les macronistes de son parti :

Joint par téléphone, le président de l'UDI de la Vienne, Jérôme Neveux, s'esclaffe. Il n'était pas au courant. L'affaire n'a pourtant rien d'anecdotique : le soutien affiché à François Fillon de Sens Commun, une émanation politique de la Manif Pour Tous, passe mal auprès des centristes qui avaient pris fait et cause pour Alain Juppé. Jérôme Neveux, lui-même, déclarait un peu plus tôt sur notre plateau : "L'UDI a des valeurs, une sensibilité... A l'évidence, il va falloir reparler du programme."

 

Sur le même sujet

Des plages sans déchet en Charente-Maritime

Les + Lus