Anglet: sécurisation du site après le terrible incendie de la forêt de Chiberta

Alors que les Landes sont en Vigilance Orange (3 sur 5) pour le risque de feu en forêt et quinze jours après le terrible incendie qui avait détruit 167 hectares le 30 Juillet dernier, l'heure est aujourd'hui à la sécurisation du site basque.
Quelques arbres ont dû aussi être abattus pour sécuriser le site dans sa partie sinistrée.
Quelques arbres ont dû aussi être abattus pour sécuriser le site dans sa partie sinistrée.
167 hectares avaient été ravagés par les flammes le 30 juillet dernier. Plus de la moitié de la forêt de la Pignada qui en compte 275.
Outre le traumatisme de l'incendie, c'est une grande perte du patrimoine végétal mais aussi un autre visage pour la ville d'Anglet. Et même si heureusment aucune victime n'est à déplorer, plusieurs maisons ont été détruites et la vue du golf ou du stade ne sera plus la même pour les riverains.
 
Il ne reste qu'une centaine d'hectares de pinède... à préserver. Désormais, l'accès à la forêt sera réglementé.
Il ne reste qu'une centaine d'hectares de pinède... à préserver. Désormais, l'accès à la forêt sera réglementé.

L'heure est donc à la reconstruction mais avant cela, la sécurisation du site. Trois entreprises s'activent pour abattre quelques pins dans la zone la plus sinistrée, mais aussi débroussailler et ériger une clôture. 

L'idée est de séparer le site en deux zones pour accueillir à nouveau du public, si c'est possible, en fin de semaine ou la semaine prochaine, dans la partie sud. 
Ensuite, l'accès à la forêt devrait être réglementé et régulé notamment selon l'état de sécheresse de la végétation.

Un programme de reboisement va être mis en place dans les semaines à venir.

Les travaux en images dans ce reportage d'Alexandre Perrin et Christian Etchegaray. 

Anglet: Chiberta se relève de ses cendres
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
pays basque nature parcs et régions naturelles incendie faits divers sécurité société